Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Depuis toute petite, je suis quelqu’un qui contrôle ses émotions.

C’est avec un certain mépris que j’assistai parfois à des scènes qui me faisaient honte pour la  personne.

Imaginez un peu ! Ma sœur, par exemple. Se rouler par terre de plaisir (comme un chien) quand maman rentrait du travail ! Je vous demande un peu ! Sans parler de ses crises de nerfs pour le moindre caprice.

Non. Moi, j’ai toujours contrôlé. Montrer ses sentiments, très peu pour  moi. Les cris de toute sorte, ce n’est pas vraiment ma tasse de thé. J’ai toujours préféré me taire.

Colère rentrée par exemple.

D’ailleurs, je me suis très tôt couper de l’amour. J’ai mes raisons. Aimer ? Non merci. J’ai vite appris que ça peut faire très mal. Beaucoup trop mal.

Plus tard, j’ai décidé d’exceller en toutes choses. A l’école, il suffisait d’être méthodique. Associée à mon intelligence, cette règle de conduite ne m'a posée aucun problème pour accéder à la première place.

Très tôt déjà, je devins pour ma mère et ma sœur une sorte de modèle. Le "chef de famille" en quelque sorte. Mon avis était parole d’évangile. Ce fut un peu lourd à porter pour la petite fille que j’étais… mais bon, très très gratifiant tout de même...

Cela me permit, une fois adulte, d'être respectée – voire adulée – par les gens de mon entourage.

En plus de mon self-control légendaire, c’est peut-être la foi inébranlable que j’ai dans la vie et dans ma destinée qui me vaut l’admiration de tous, tant dans le cercle de mes amis que dans mon milieu professionnel. M’angoisser, moi ? Jamais.

Pour les grandes comme pour les petites choses de la vie, je dois même vous faire une confidence : je crois que je suis " protégée "…

Jugez vous-même ! Je peux me payer le luxe de partir tranquillement en retard pour prendre un train, une voix m'attendra à la gare pour annoncer que le dit-train a du retard lui-même !

Je pense réellement que j’ai un "pouvoir". Oui, même sur les évènements…

A l'extérieur, je rayonne ! Comme un soleil !

Si ce n’était cet imperceptible filet de haine qui coule à petits feux dans mon cœur, pourrissant mes secrètes heures de solitude, ma vie serait un enchantement…

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :