Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Longtemps, je me suis couché de bonne heure

parce que mes parents m’y obligeaient…

Mais je n’étais pas Marcel Proust, hélas !

Il me fallait des heures pour m’endormir

et pourtant j’avais sommeil, si sommeil…

Je comptais les moutons de la tapisserie

qui n’étaient pas des moutons,

mais de belles fleurs rouges au cœur jaune,

je m’en souviens très bien.

En ce temps-là, je ne comptais encore que  jusque 3,

alors au bout de dix fois que j’avais dit 1,2,3,

je me lassais et tentais de trouver

un autre moyen de m’endormir.

 

Il faut dire que je n’allais pas encore à l’école

et que c’est Fanny ma sœur qui m’apprit

à compter sur mes doigts.

Ce n’est que bien  plus tard

que je sus que j’avais 5 doigts à chaque main,

comme tout le monde,

et ce que j’appris alors

me remplit sur le champ d’une grande fierté.

 

J’avais  trois ans en ce temps-là

et comme les grands me demandaient souvent mon âge,

comme ça, pour me faire croire que l’âge qu’on a,

c’est ce qui compte le plus pour eux,

je leur répondais,

juste pour leur faire plaisir,

et non sans un certain orgueil :

j’ai crois ans…

Ce crois les amusait beaucoup

car les adultes sont aussi des gens moqueurs,

ils rient beaucoup de nos bêtises

et ce n’est pas bien n’est-ce pas.

Ou alors ils n’ont pas de mémoire

je ne sais pas trop.

 

Un beau jour, j’ai su compter jusqu’à 5,

ma sœur m’applaudit à tout rompre,

elle a dit : maintenant tu peux compter les doigts de ta main,

et aussi les doigts de tes pieds.

Ce fut pour moi une grande révélation

d’apprendre que j’avais également 5 doigts à chaque pied

et surtout qu’ils s’appelaient aussi des doigts

même si souvent, ils sont moins beaux...…

 

50 ans plus tard, je m’endors toujours aussi mal,

même si mes capacités en calcul se sont, dieu merci améliorées.

La tapisserie a perdu ses fleurs,

il me faut trouver d’autres moyens de m’endormir.

De tête je fais mes comptes,

trie mentalement mes impayés,

calcule mes découverts,

mes taxes, mes factures,

mes abonnements,

mes impôts à régler,

et ça me déprime tellement

que j’ai n’ai qu’une idée en tête :

m’endormir bien VITE pour oublier.

 

Dur, dur, de n’être plus un bébé !!

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :