Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les mots chatouillaient le fond de ma gorge, mais ne pouvaient pas sortir. Ils avaient dormi depuis trop longtemps, au réveil une méchante toux les avait ravalés d’un trait et un grand vide s’était installé tout autour. Le silence envahissait l’espace et mon corps semblait s’être dissous dans l’illusion des êtres qui croient exister et n’existent pas vraiment.

J’ai longtemps confondu pour ma part le geste et le mouvement jusqu’à ce que je m’aperçoive que si le mouvement est pour ainsi dire perpétuel, ne serait-ce que dans un clignement de paupière, un froncement de sourcils, le geste, lui, se manifeste dans la conscience profonde de soi, nécessite de ma part une volonté, une raison valable de bouger et d’agir.

Accompagnant cette idée, ma plume, avide de se déplacer sur la feuille, suivait calmement ma pensée en transformant son mouvement en mots, en phrases et en enchainements dictés par l’évidence du moment. Le geste était lent, réfléchi, parfois (souvent) hésitant, prenait son temps... Puis les ratures venaient, comme un repentir d’une l’âme troublée par les dissonances, les imperfections, les évidentes disharmonies du poème en cours d’écriture. Là, le geste s’accélérait, s’impatientait, désolé de n’avoir pas trouvé d’emblée la bonne formule.

Le vers suit la pensée, le poème suit les idées, les mots s’enchaînent avec la fidélité et la rigueur d’une armée partant à l’assaut du résultat final. Si la lutte entre le sens et l’harmonie est sans merci et sans doute nécessaire, mon petit cœur sensible, je l’avoue, s’anime plus souvent à la sonorité d’un vers, aux vibrations d’une ode, au doux bercement d’un sonnet, même si le message peut m’échapper, parfois. Et si mon poème constitue une invite, un pas, un geste motivé vers l’autre, je le souhaite non agressif, amical, comme une main tendue vers l’au-delà, et comme la nécessité absolue de s’élever plus haut encore à la rencontre de l’infini pouvoir des mots.

 

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :