Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dès que je l’ai vu je l’ai aimé. C’était comme un coup de foudre. Il faut dire qu’il était beau dans sa salopette bleue avec son nom brodé, une casquette et une écharpe assortis, une chemise blanche. Et son regard ! D’une douceur à vous faire craquer. Plus tard, lorsque je croisais le regard d’un homme et que j’y retrouvais cette douceur, je me disais : « tiens, celui-là il me fait ses yeux de cocker ! ».

Je l’ai tout de suite pris dans mes bras et je l’ai serré très fort. A partir de ce moment là, il est devenu mon compagnon. On ne se quittait pas d’une semelle, le jour, la nuit. Il fut le témoin de mes chagrins, de mes peines, de mes joies. Selon mon humeur, je posais ma tête contre la sienne, et je luis parlais, longuement. Il ne me contredisait jamais, et m’écoutait avec une grande attention, et surtout il me comprenait.

Lorsque j’étais à table, je faisais en sorte de le voir. Le soir lorsque je me couchais, je me serrais tout contre lui ; j’aimais sa douceur. Je me souviens d’un jour où j’avais été punie et pour me venger, de quoi je me le demande, je l’avais poussé dans les escaliers. Je regrettais très vite mon geste bien sur, Michka n’était pour rien dans le fait que j’avais été vilaine. Alors pour me faire pardonner, je lui ai tricoté une écharpe, parce que la sienne était un peu usée.

Les années ont passé, et puis j’ai rencontré l’homme de ma vie et j’allais me marier. L’ère Michka était révolue. Je ne voulais pas l’abandonner dans un coffre de grenier, non, il ne méritait pas ça. Alors, j’ai pris une boîte, celle qui contenait mes chaussures de mariée, j’y ai mis une vieille couverture de poupée en dentelles et je l’ai couché à l’intérieur. Avant de refermer la boîte je l’ai regardé longuement, et je crois même qu’il m’a fait un clin d’œil ! J’ai souri, j’ai refermé la boîte, je l’ai entouré avec un ruban et j’ai écrit :

A mon nounours adoré,

Pour toujours, à jamais.

Mon soleil des jours de pluie,

Ma jeunesse s’est enfuie…

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :