Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nous récoltons toujours ce que nous semons. Drôle de maxime qui porte en soi l’accusation et la culpabilité.

Pas toujours évidente à accepter comme maxime !  Voilà pourquoi, durant de longues périodes de ma vie, il m’a semblé opportun d’en esquiver sa vérification.

De plus, il m’est bien, voire impensable de reconnaître que je suis à la fois le semeur et le cueilleur de mes multitudes actions. Je préfère croire que les maux de toutes sortes sont dus au fait du hasard. J’exècre tant ces aléas trop souvent désagréables de la vie, et, hélas en général si peu positifs, que j'aimerais les voir se dissiper à tout jamais. Mais je crois qu’en toute honnêteté, il serait préférable de reconnaître mes erreurs et mes travers, au lieu de m’enfoncer davantage la tête dans le sable.

Fruits du hasard ou récolte de mon cru. Subir les risques encourus dans le fait de croire à la chance et à la malchance ou son contraire. Tout cela n’est-il que divagation ésotérique ou que vulgaire sornette d’intellectuel usé d’avoir trop réfléchi aux sens et valeurs inextricables de la vie.

Quelqu’un pourrait-il certifier sans aucun doute possible que l’affirmation qu’il existe une loi immuable qui gère cette récolte est véridique ? Cette loi, paraît-il, s'appelle la loi du retour ou la loi de CAUSE ET EFFET.

J’imagine que la raison pour laquelle beaucoup d’humains se questionnent et tentent de se positionner adéquatement sur la véracité de ce « toujours » est le fait qu'ils croient plus ou moins que la récolte tant attendue leur revient toujours et nécessairement dues au seul fait de leurs actions. Que tout cela soit justifié ou nécessaire n’a aucune importance. C’est ainsi que va la vie sur le chemin tortueux de l’expérimentation.

Peut-être que l'élément essentiel à ne pas oublier pour bien saisir cette loi; à savoir qu’elle agit en fonction de notre attitude mentale faite de l’ensemble de nos peurs, de nos accusations propres, de nos croyances aussi, ces dernières gérant nos vies et non en fonction de nos actes.

Vu sous cet angle, la loi du karma me paraît plus claire et je me sens ainsi davantage apte à la laisser gérer l’ensemble de ma vie.

 

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :