Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Top articles

  • P137 Magali - Naufragés déformés

    02 octobre 2016 ( #Textes des auteurs )

    "Vogue à droite, vogue à gauche Ballotée par les flots D'un océan immense Comment vais-je arriver à livrer mon message Avec ce bouchon mal enfoncé Je lutte, je force Pour que toute cette eau salée Ne vienne mouiller Les quelques mots griffonnés sur ce...

  • P137 Val – J’aurais voulu être….

    02 octobre 2016 ( #Textes des auteurs )

    J’aurais voulu être un artiste Comme un Renoir ou un Degas Forçant l’admiration De toute la population Mais je ne suis que moi, Un tableau mal peint, mal encadré A peine regardé… J’aurais voulu être un grand cru Comme un Pauillac ou un Margaux Mais je...

  • P137 Raynald - Tantarpion et Clément...

    02 octobre 2016 ( #Textes des auteurs )

    Dis Tantarpion Demande bredouille Clément T'as-tu vus Près du plafond À droite d'la cheminée Y a bel et bien Un clou mal enfoncé Qui pleure encore Sa pauvre rouille Écaillée toute séchée Depuis tant d'années... Cé t'y celui Auquel je pense Et qui devait...

  • P139 Magali – Quand la valise sera fermée

    01 janvier 2017 ( #Textes des auteurs )

    Une odeur de cigarette plane dans l'air. Le vent fait doucement danser les doubles-rideaux de la chambre. Par la fenêtre ouverte monte le bruit de l'eau de la piscine de l'hotel. Sa valise est prête. Il met son manteau sur son bras. Pour l'instant, il...

  • P140 Jean-Luc - Contestable

    01 janvier 2017 ( #Textes des auteurs )

    Un ami m’avait fait la peinture des foules qui dans son pays gonflaient les files d’attente, pour obtenir du ravitaillement. J’étais loin de penser en remplissant mon formulaire administratif, que dans mon propre pays pareil scenario pourrait se produire...

  • P140 Lilou - Conquérant

    01 janvier 2017 ( #Textes des auteurs )

    Guillaume Conquérant, soit dit entre nous, quand on s’appelle Conquérant appeler son fils Guillaume, bon ce que j’en dis… Donc Guillaume avait perdu sa chemise. Il allait torse nu, avec dans le regard une tristesse non feinte car c’était sa dernière chemise,...

  • Proposition 144 - Cortège

    01 février 2017 ( #Propositions antérieures )

    CORTEGE Un vieillard en or avec une montre en deuil Une reine de peine avec un homme d'Angleterre Et des travailleurs de la paix avec des gardiens de la mer Un hussard de la farce avec un dindon de la mort Un serpent à café avec un moulin à lunettes Un...

  • P141 Josée - Espérance

    05 mars 2017 ( #Textes des auteurs )

    L'espérance se perd Et persévère Telle est sa loi, sévère Et versatile Qui verse à chaque hiver Promesse de printemps Teinte l'obscur Vesper De roses irisées Renverse l'âpre brise En exquise risée Quand nos rêves se brisent Brutalement Voltigent un moment...

  • P141 Emmanuelle - L'hiver pépère

    05 mars 2017 ( #Textes des auteurs )

    Chaque saison a ses raisons. L'hiver est dur et impitoyable, Froid et épouvantable, Horrible et pénible, Tragique et dramatique, Glacial et bestial. Déjà cette année, Il pointe son nez. Inlassablement, Il glace le sang. Mais n'est-il pas cruel Que pour...

  • P141 Siv - Des provisions pour l'hiver

    05 mars 2017 ( #Textes des auteurs )

    Comme l’écureuil à la fin de l’été, Pense à faire provisions De la douceur des blés, Du rouge des coquelicots, De la chaleur des rayons du soleil, Du rire des enfants, Du reflet des arbres dans le lac, De la légèreté des graines de pissenlit, Du cri d’une...

  • Textes écrits autour du thème 140

    11 octobre 2006 ( #Archives )

    PROPOSITION 140 : Logorallye Vanessa – Le jour où Jean-Luc – Contestable Josée – Plus dure sera la chute Isabelle – sans titre Raynald - de Raynald Raoul Letartre dit Chorizo. Magali – Marc, la pizza, le foot et le neveu Lilou – Conquérant Cloclo – L’épaisseur...

  • P142 Magali - 19 ans un jour au pays de l'enfer

    05 mars 2017 ( #Textes des auteurs )

    Il était né pour jouer au football. Il était doué. Il avait réussi à intégrer l'équipe nationale. Mais ce soir il se retrouvait sur cette scène à parler à la foule, à lui donner de l'espoir d'un autre pays. Et il était heureux, son pays s'éveillait et...

  • P142 Eric - De bonne compagnie

    05 mars 2017 ( #Textes des auteurs )

    Depuis ses vingt ans, il boit beaucoup. Et il ne voit aucune raison de cesser, d’ailleurs beaucoup de ses amis le font comme lui, alors il ne doit pas y avoir de mal à cela, seule sa femme semble y trouver à redire. Il est pêcheur de père en fils et avait...

  • Proposition 147 - Voir Naples et mourir

    01 mai 2017 ( #Propositions antérieures )

    Bonjour à tous, Dans Olympe de Clèves Alexandre Dumas père écrivait Voir Naples et mourir, dit le Napolitain, Qui n’a pas vu Séville n’a rien vu, dit l’Andalou, Rester à la porte d’Avignon, c’est rester à la porte du paradis, dit le Provençal. Stendhal...

  • P143 - Jacou – Horoscope

    01 mai 2017 ( #Textes des auteurs )

    Janvier : Ne débutez pas l’année 2017 en restant sur une déception de 2016. Echangez, dès que possible, ce cadeau de noël inattendu, contre celui que vous espériez. Une guitare vaut mieux que deux casseroles. Février : Quelques perturbations cardiaques,...

  • P143 - Sophie – La liste des résolutions

    01 mai 2017 ( #Textes des auteurs )

    Je dois faire la liste de mes résolutions. C'est comme ça ; mon année aura meilleur goût que la précédente si je prends un stylo et que je fais cette putain de liste. Tout comme j'ai dû me farcir le réveillon de Noël, son fromage à raclette sans croûte,...

  • P143 - Cécile - Lucky

    01 mai 2017 ( #Textes des auteurs )

    Lucky (oui, comme Lucky Luke) a une sainte horreur du coiffeur, enfin du toiletteur, car il paraît que c’est ainsi qu’on nomme celui qui coupe les poils des chiens ! Lucky adore sa frange, même si celle-ci lui tombe souvent, pour ne pas ainsi dire tous...

  • P143 Eric - L'anté-dictionnaire 2017, édition 143

    01 mai 2017 ( #Textes des auteurs )

    Artichaut : outil servant à effeuiller les marguerites Désordre : il n'y en aura pas si vous y mettez du votre. Farcir : quand il le faut, il le faut...si tu ne veux pas en avoir l'air. Frange : frontière entre le visible et l'invisible, l'essentiel est...

  • P143 Emmanuelle- Voisinage

    01 mai 2017 ( #Textes des auteurs )

    Mon « petit chez moi », c'est ma bulle, mon univers, mon havre de paix. Je déteste y être importunée. Dans mon petit appartement, je suis coupée du monde. Seuls mes amis et ma famille peuvent parfois y entrer mais souvent, je n'y attends personne. Quand...

  • P143 Nanou - La portée de la vie

    01 mai 2017 ( #Textes des auteurs )

    Les notes droites comme des portemanteaux Sur la portée de notre monde en lambeaux Soulignent la fragilité du chemin à suivre Entre silences, soupirs et interlignes ivres Dont nous voudrions tous découvrir la clef. Première ligne, l’enfant se blottit...

  • P143 Raynald - Antoine et Mégane.

    01 mai 2017 ( #Textes des auteurs )

    Le joyeux gai luron du village d'antan se prénommait Antoine. De grands yeux rieurs. Un long tronc et des jambes à n'en plus finir de s'étirer en tous sens. Une coupe aux dégradés presque taillée à la hache tellement les coches et les inégalités y étaient...

  • P143 Cloclo – Le pays du sourire

    01 mai 2017 ( #Textes des auteurs )

    Ma mère disait toujours qu’être joyeux, c’est un péché. Je ne l’ai pas crue, dieu merci, mais ses paroles tourbillonnent encore dans ma tête et résonnent en mes oreilles comme un solo de guitare aux grinçants accords. J’ai accroché quelques-unes de ses...

  • P143 Magali – Le dernier soir

    01 mai 2017 ( #Textes des auteurs )

    Il se promène dans les couloirs désertés, d’un pas lent et feutré. Les tapis sont épais ici. Il ouvre quelques portes de bureaux. Tout est plongé dans le noir, à peine distingue t’on le portemanteau esseulé criant, le manteau qui, la journée, l’habillait...

  • P143 Siv – Salle d’attente

    01 mai 2017 ( #Textes des auteurs )

    Il attendait tout penaud au pied du portemanteau. Sa frange cachait son regard bleu. S’il avait pu se blottir à l’ombre des manteaux d’hiver et disparaître sous terre, il l’aurait fait, sans hésitation. Mais non, il devait se farcir une heure d’orthophonie,...

  • P143 Elise - Banal petit bonheur de la vie quotidienne

    01 mai 2017 ( #Textes des auteurs )

    Les jumelles m'ont invité à dîner ce soir. Elles m'ont appelé hier en fin d'après-midi alors que je bouquinais au chaud, tranquillement installé devant un bon feu de cheminée. Ah mon Dieu que j'étais bien ! Dehors, il faisait si froid ! Une tempête de...