Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Pour cette  94ème  proposition, il vous est demandé d’écrire un texte qui commencera par :

 

« Je dis au revoir à ma mère devant la porte avec deux baisers, une forte étreinte et la surprise de constater que tout ce que j’avais découvert lors de ces derniers jours ne parvenait pas à modifier notre relation ».

 

Et se terminera par :

 

« Ce n’est peut-être pas l’unique secret, pensai-je ensuite, mais j’étais fatigué, très fatigué».

 

Pour votre information, ces deux phrases sont tirées du livre « Le cœur glacé », de Almudena Grandes, une romancière espagnole qui livre un tableau grandiose de l’Espagne de 1936 à nos jours. Si vous aimez les grandes fresques historiques, vous serez comblés !

 

Nanou

Tag(s) : #Propositions antérieures
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :