Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Mes très chers administrés, je suis heureux de vous accueillir comme toujours à notre rituel point dominical sur les activités de l'hospice et les différents ateliers que l'on vous propose. Premièrement, j'aimerais saluer nos joyeux bénévoles pré-retraités, à croire qu'ils ont besoin de venir s'entraîner, ou de repérer les lieux. Nous allons nous appesantir sur les petits problèmes et péripéties de cette semaine, et nous allons mettre toute notre bonne volonté pour y remédier. Je me réjouis d'abord de l'assistance de ce jour, même s'il nous manque quelques pensionnaires qui ne sauraient tarder. Je vais donc commencer par quelques remarques et mettre ainsi un bémol sur certaines actions. Pour commencer, M. Gaston Nomme qui s'occupe des ateliers cuisines et gastronomie, où l'on apprend à cuisiner aux anciens adeptes du micro-onde, sera absent au moins pour une semaine, car ne pouvant s'empêcher de goûter à tous les plats, trouve son autonomie quelque peu handicapé par ce qui s'emblerait être une violente gastro, avec quelques complications, dont je vous épargnerait les détails. Il va sans dire que l'on va devoir lui trouver un remplaçant, du moins pour la période à venir, de lundi à dimanche prochain, soit une petite semaine de réjouissance pour les papilles de l'heureux élu. Je propose donc que M. Bernard Tichaud prenne le relais.
-       Mais il n'est pas un peu dur de la feuille et végétarien qui plus est ?
-       C'est bien pour cela et je suis sûr qu'il mènera ces activités à toute vapeur.
-       L'occasion pour les participants de se mettre au vert ?
-       Je dirais que certains auraient plus tendance à se mettre aux verres si on ne les encadrait pas dans ces animations. Je confirme donc la nomination de Bernard, ne doutant pas qu'il saura se montrer chef de la situation. Enchaînons le déroulement de notre rituelle assemblée par un petit écho de nos ateliers de jeux. Je rappelle qu'il est interdit de miser de l'argent ou quoi que ce soit d'autre d'ailleurs, au sein de notre établissement, contrairement à ce que l'on m'a rapporté récemment. Cela peut mener à bien des dérives où certains peuvent s'y casser les dents, n'est-ce pas Mireille, comme au tournoi de Bridge. Ça ne me fait guère rire longtemps de voir Raymond s'exhiber avec votre dentier dans un bocal au moment des repas. Je trouve que cette petite plaisanterie a assez duré, et je vous saurais gré de récupérer votre prothèse, sans garder de dent contre lui, auprès de ce petit plaisantin.
-       Ché décha che que chai échayé de faire mais chil a pas voulu me le rendre.
-       D'accord je m'occuperais donc de le récupérer pour vous, il sourira peut-être moins bêtement sans cet appendice. Ensuite, pour la belote… Pétunia ? Péétuuniaaa… je vous demande humblement de bien vouloir arrêter de tricoter pendant la réunion, on entend bientôt plus que votre cliquetis en écho.
-       Ah, pardon, je profitais que vous parliez Belote pour faire quelques rangs.
-       HAHA, elle tricote de la laine pendant la Belote.
-       Tiens Raymond, il ne manquait que vos blagues vaseuses, et puisque vous êtes enfin là, il me semble que vous avez quelque chose à rendre à Mireille.
-       Oh ce n'était qu'une blague, la revanche du Chicot .
-       Raymond…
-       D'accord, je m'exécuterais tout de suite après notre belle réunion rituelle et non virtuelle.
-       Soit. Il nous reste maintenant le chapitre sport et gymnastique, où vous vous êtes encore particulièrement distingué, Raymond.
-       Oh, si peu.
-       Comment vous dire que certaines personnes ici commencent à trouver vos blagues de collégien un peu lourdes ? d'accord, arrivé en tenu de pilote de ligne au cours d'aérobique, en rappeur au Yoga ou encore en tutu rose pour la rythmique, ça passe encore, quand ce n'est pas répétitif, mais les quilles au bout du plongeoir ou la boulle de bowling pour la plongée, ça reste quelque peu excessif non ?
-       Ben on m'a dit de venir avec mes accessoires… et vous ne deviez pas parler de Belote ?
-       Ne détournez pas la conversation, et nous y reviendrons, effectivement.
-       Je sens que tout cela va être long…

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :