Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Silence, je te salue, quand dans la quiétude de mon jardin, les paroles inutiles cessent enfin de m'entêter

 

Silence, je te respecte, quand le soir venu, loin du rugissement urbain, tu me rejoins au doux ressac des vagues

 

Silence, je t'aime, alors que sur la portée de mes jours, tu joues les arpèges de mon humeur et de mes soupirs

 

Silence, je t'adore, quand dans la blancheur immaculée de la neige, tu feutres le  bourdonnement de la ville en éveil

 

Silence, je te célèbre, quand tu te fais présence apaisante tout au long de mes rêves éveillés

 

Silence, je te déteste lorsque tu laisses mon esprit errer dans la solitude secrète de ma déprime

 

Silence, je te maudis quand tu m'abandonnes aux nuisances sonores des décibels en colère

 

Silence, je te hais, quand dans la maison endormie, je n'entends pas le bruit de ses clés qui briseraient son absence

 

Silence, j'ai peur quand je n'entendrai plus les battements de son cœur au diapason du mien

 

Silence !

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :