Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

A force de vouloir écumer le delta d'une grande rousseur, je fini par en déclencher une forte averse.

Entrevoyant l'arrivée de grands flots vers ma face de citrouille, je tentais de m'écarter vivement avant de me perdre comme dans un de ces brouillards matinaux d'octobre et de peur d'y laisser aussi mes breloques au pelage chatoyant.

Au  risque qu'ils se mettent à moutonner dans un relent mordoré, je les fis carillonner tels des trembles secouer par une brusque rafale.

Je me retrouvais ainsi sur ce tapis carmin, complètement dépouillé de toute envie de me languir ou me pelotonner sur cette gluante silhouette.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :