Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

http://blog.crdp-versailles.fr/sedbma/public/.Venus_de_Milo_m.jpg

 

« Que de fois j'ai contemplé, dans les chapelles des cathédrales, ces longues statues de pierre couchées sur les tombeaux ! Leur calme est si profond que la vie ici-bas n'offre rien de pareil ; ils (*) ont, sur leur lèvre froide, comme un sourire monté du fond du tombeau ; on dirait qu'ils dorment, qu'ils savourent la mort. N'avoir plus besoin de pleurer, ne plus sentir de ces défaillances où il semble que tout se rompt, comme des échafaudages pourris, c'est là le bonheur au-dessus de tous les bonheurs, la joie sans lendemain, le rêve sans réveil » - Flaubert.

 

Obsédé par la fragilité du corps humain et par l'indestructibilité des statues, pour Flaubert tout était statue. Devenir statue était une fin en soi, que ce soit pour vaincre la mort ou pour atteindre une beauté parfaite.

Je ne vais pas vous demander de me faire une thèse sur la fascination de Flaubert pour les statues et les répercutions dans ses œuvres, mais d’étudier ce thème sous différents angles comme :

   - Sculpter pour pérenniser le passage de l’homme sur la terre,

-      - Sculpture, beauté et esthétique

-      - La statue qui veut devenir humaine

-      

 Comme j’ai vraiment envie de voir Ecriture Créative « crouler » sous de nombreux textes, quelques pistes pour vous aider :

 

 -      - Statues humaines sur les Ramblas de Barcelone,

 

-      - L'île de Pâques (moaïs)

 

-      - Les Statues qui pleurent et qui saignent en Italie.

 

 -      - Citation : « Ainsi une statue, c’est aussi bien l’être humain immobilisé par la mort que la pierre qui veut naître dans une forme humaine. La rêverie qui contemple une statue est alors animée dans un rythme d’immobilisation et de mise en mouvement. Elle est naturellement livrée à une ambivalence de la mort et de la vie ». [Gaston Bachelard - La Terre et les Rêveries de la volonté]

 

-      - Chanson : La statue de l’homme (Claude Nougaro)

 

-      - Cinéma : Le jeune homme et la statue (2006 – court-métrage)- Caroline Eyquem

 

-      - Littérature : Charles Beaudelaire, Critiques (IX Sculpture) ; L’homme qui a brisé une statue (fable d’Esope) ; La statue (II) de Victor Hugo ; J'ai dû être statue... de GUILLEVIC ; La Vénus d’Ille de Mérimée.

 

Le thème, vous l’aurez compris, est assez vague, pourvu qu’il s’agisse de statue ! Je compte donc sur vous tous pour rédiger un texte, une nouvelle ou une poésie sans aucune autre contrainte que le thème de départ.

 

Pensez statue, vous écrirez statue ! Mais ne restez pas de marbre !

 

Bonne écriture,

Nanou

 

(*) Pour info : faute grammaticale de Flaubert ici. Normalement, étant donné que le sujet de la phrase est les statues, on devrait avoir elles. Cette faute est expliquée en littérature par le fait que Flaubert était peut-être sous l'emprise d'une obsession et incapable de surveiller son style

 

 

Tag(s) : #Propositions antérieures
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :