Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

On le rencontre près des lieux touristiques

Dans n’importe quel pays

Il attend silencieux et statique

Que la chance enfin lui sourit.

 

Ancien homme, Pierrot blanc

Pas un geste, pas un soupir

Seuls ses yeux semblent vivants

Et veulent nous attendrir.

 

Les passants pressés

Ne le voient pas

Les touristes stressés

Pressent le pas.

 

Mais un enfant, doux et sensible

Attiré par la pensée muette

De cet être devenu invisible

Par l’attente d’une maigre recette.

 

Et alors pour ces quelques piécettes

La statue s’anime

Et fait des pirouettes, des risettes,

Puis salue le public anonyme.

 

Il retrouve alors sa triste torpeur

Et le public son énergie

Tandis que l’enfant dans sa stupeur

Tente de comprendre la magie.

 

Tant qu’il y aura des enfants

Cette poésie éphémère

Pourra cohabiter avec les passants

Et faire vivre un pauvre hère.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :