Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Et le voile cristallin du bonheur se lève sur le petit jour

Et les amants, ainsi tapis derrière leurs rêves de velours

S’enlacent.  S’étreignent. Se cherchent aussi. Puis s’oublient.

A petits pas, le long des chemins ourlés d’oliviers endormis.

Et s’enfuit le temps, le temps des caresses et des baisers fougueux

Et passent les semaines, les mois, les années, bientôt leurs yeux bleus

S’épuiseront. Se figeront. Puis se refermeront.

Tout doucement, sans bruit, sans effusion

Sur un monde qui ne voulait pas d’eux.

 

Le bonheur d’avoir été.

Le sentiment de s’être aimés.

Et le voile des années…

 

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :