Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

-Serai-je parvenu au crépuscule de ma vie ? se demande la femme longiligne au regard totalement perdu.

-Je ne suis pourtant pas si âgée  que ça ! Mais  j’ai une telle impression de mémoire pleine qu’il me semble que je ne pourrai plus jamais y ajouter quoi que ce soit !

-Effacer tout !

Non…

J’ai vécu tant d’années  de merveilles et de cauchemars avec  cet homme, mon mari, qu’il me semble que jamais  la vie ne m’offrira plus aucune autre expérience   amoureuse

 , et surtout, je l’avoue, aucune éclaircie   dans mon ciel totalement disloqué.

Oui, je suis  profondément déchiquetée  ,depuis sa fuite avec ma meilleure  amie

A  croire que pour Lui toutes femmes s’appellent  Marie et sont  interchangeables !

Il fait nuit, il lui est impossible encore une fois de  trouver le sommeil. Le grand lit est trop vide, elle se tourne et se retourne : Dormir  seule, sans sa fidèle ( ?)  présence  à ses côtés, elle en a totalement perdu l’habitude.

-J’écrirais bien  le journal d’un corps  délaissé, qu’il a si vite  remplacé par un autre…

-Est-elle meilleure que moi au lit ?

Elle qui  surnommait les hommes « les sauvages » et les dénigrait tant que jamais je n’aurais imaginé un instant qu’elle me pique le mien ?! Elle qui savait être si vache  et crue dans ses propos et mails diffusés largement à son r cercle féminin !

Mais probablement qu’elle est bien plus maligne  que moi,  elle n’a pas eu froid aux yeux, ni eu aucun  scrupule , finalement!

Tout juste   veuve, je l’ai entendue un jour dire à sa petite: « Amy, ma fille,   je te donnerai un autre père… ».

 A ce moment-là je n’aurais jamais imaginé la suite ! J’aurais du me méfier.

Moi qui la réconfortais de mon mieux, l’imaginant désespérée et cherchant à relever la tête pour sa petite!

(Mais si on ne peut plus avoir confiance en ses amis ?je suis bien trop naïve…)

Elle ressasse sans discontinuer ces pensées qui  font   mal,   elle se fait des dialogues intérieurs qu’elle ne parvient pas à stopper, chaque jour, et surtout chaque nuit, essayant de comprendre…

-Voilà donc le père de mes enfants devenu le pseudo père des siens en un tour de passe-passe si  vite orchestré.

,   Comment peut-il ,  Lui, le père de mes enfants?

Heureusement qu’ils sont grands, les nôtres/ les miens, de jeunes adultes en train de construire vaille que vaille leurs vies!

 

Que pensent-ils  de la situation ? Jamais  ils n’évoquent le sujet …il faut dire qu’ils ont eu à gérer sa tentative de suicide, lorsqu’elle a appris cette double trahison qu’elle n’a  pas vue venir…

 Ils ont appelé les secours, et l’ont sauvée malgré elle.

Trou noir total . Coma. Interrogatoire sommaire  des médecins .Retour à la maison, seule, sans accompagnement digne de ce nom, le désespoir tapi au fond du cœur.

 Lui n’est pas venu, ne s’est excusé de rien, n’a pris aucune nouvelle. Pourtant, il a su

. Mais il faisait sa nouvelle vie  en  ayant tout effacé de leur long  passé familial.

Humiliation totale.

 

-Non, je n’ai pas supporté cette double trahison, devrai-je en avoir  honte ?

Mais comment Amy, sa fille à elle, vit-elle la situation ?

C’est  pas mon problème. Quand même ? Non, je ne peux m’imaginer celle que j’ai connue bébé et vue grandir au fil des ans livrée à elle-même comme un chaton abandonné qui  a multiplié les appels les mauvaises notes, les absences et incartades pour devenir cette petite bêcheuse insolente  et sans  aucun respect pour autrui ?

Elle habite désormais avec sa mère sous le même toit  que  Lui , un homme de tempérament ,autrefois si  tendre ,devenu peu à peu  agressif, qui s’énerve pour un rien dès qu’il a le moindre déboire au travail, l’entourage  faisant largement les frais de son stress !

Moi, j’avais l’habitude et gérais ...famille, école, maison, éducation , quotidien …on s’équilibrait, on faisait des projets , on parlait de la future retraite ensemble, loin des soucis …

 

J’espère méchamment qu’elles en bavent certains soirs, ça me soulage .A elles les sautes d’humeur et coups de gueule !

 

Amy se souvient-elle  du père gentil bien que trop laxiste et quelles comparaisons fit-elle  ?

 Forcément , il doit y en avoir!

S’il savait, le pauvre, ce que sa mort a engendré ! J’ai honte, pour lui, qui était aussi mon  ami,  organisé, plein de projets,  réfléchi, et si malade…

Serai-je un jour pour ma part atteinte enfin d’amnésie et de nouveau capable d’aimer et faire confiance à quelqu’un   d’autre  dans ma vie  , homme ou amie?

 

La femme en larmes se retourne dans ses draps froissés et rallume la lumière.

Un monceau de mouchoirs en papier jonchent le sol et les oreillers.

Sur la table de nuit du côté de son mari enfui, reste leur photo de mariage, si belle…

Des moments sublimes faits pour durer une vie entière, un engagement merveilleux.

Sur la sienne, un carnet, un stylo parmi des livres, pour noter rêves et  mots d’insomnies.

Aucune éclaircie, vraiment. Un ciel sans étoiles. Le vide, l’horreur.

Elle va attendre que le jour se lève sur son chagrin bien trop lourd qui ne veut pas lâcher prise.

 

 

Situation  d’une banalité sans nom, de nos jours

On lui dit : « c’est la vie », tout le monde divorce aujourd’hui. L’amour est  devenu une denrée à consommer  sans état d’âme.

Mais comment reconstruire un cœur trahi et en miettes ?

Inscription sur la liste des dons d’organes rares !

La femme ne comprend plus rien  à cette vie terrestre  et se vide seule  jour après jour de toutes les larmes que  son corps délaissé peut  encore  produire .

Elle n’aurait jamais pu imaginer pareil naufrage.

La mort ne lui fait pas peur.

Tout n’est qu’illusions , passages, trahisons.

Elle a tout donné.

Elle n’a rien à regretter.

Ils se débrouilleront sans elle, quoiqu’il arrive, mais elle ne renoncera pas à ses valeurs.et savoir communiquer  avec l’autre en est uneprimordiale.

 

-Jouez sans moi.

-Bravo pour votre show cynique, vous deux, mais même si je suis malheureuse, je ne pourrai jamais opter pour de tels choix.

Je garde en mémoire toutes ces années de partages, ces épreuves traversées ensemble, ces moments magiques à regarder les enfants grandir, découvrir le monde, s’épanouir…

 

Enfin, elle s’endort  au petit matin en attendant le renouveau du printemps.

Son chat se pelotonne sur la couette et ronronne comme pour lui offrir son réconfort.

Encore une nuit de passée.

Quel  sera demain ?…

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :