Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Paupières mi closes,

Cheveux au vent,

 J’aime assister

À cette union

 

Loin d’être parfaite,

Telle une liqueur qui resterait amère

Je t’écoute te plaindre  langoureusement

Tu gémis en l’attendant

Je blêmis en te voyant

J’aime l’effet qu’il te fait

A son apparition, de tumultueuse, tu deviens amoureuse

 

 

Enfin, il arrive, il est au  rendez vous

Il traine un peu le long des rochers s’y accroche, s’y attarde

Comme pour repousser cette liaison

Contre toutes volontés, rien ne pourra l’empêcher

Aujourd’hui et demain ne sont  qu’eternel recommencement

 

Je l’imagine le sourire aux lèvres,

Il va te dominer pendant un instant

T’ irradier de sa douce lumière, de son corps brulant

Puis  fera sa révérence, comme chaque soir,

Le soleil t abandonnera

En te plongeant dans le noir

Seule, à ressasser tes vagues à larmes …

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :