Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une bande de fous à lier se promenait parmi la foule en délire après un match de fouteux sur un stade de fous. Les fous fouinaient un peu partout pour trouver une foultitude de choses sans jamais les trouver parmi se foutras. Le plus fouineur d’entre eux trouva une fouine qui dormait paisiblement et foutrement bien foutue pour ce genre de bestiole. Ils continuèrent à fouiner, mais ne dénichèrent rien de plus que des foutaises par-ci par-là. Fouiner était leur passe-temps favori au milieu de toute cette foule, mais sans jamais rien dérober. Ils rentrèrent chez eux, dans leur foutu quartier, dans cette maison de fous où tout le monde était le bienvenu. C’était un foutoir innommable cette maison. Le ménage laissait à désirer, mais foutaises, nos fous à lier n’en avaient cure. Ils s’occupaient du foutoir une fois par semaine et cela leur suffisait amplement. D’autres fous venaient leur rendre visite et leur raconter les dernières nouveautés du quartier qui là, n’étaient pas que foutaises. Au moins il étaient au courant de la vie de leur quartier. Mais chez les fous à quoi reconnait-on le plus fou d’entre les fous ? Où commence la folie et jusqu’où peut-elle aller ? Je me le demande. C’est vraiment une histoire de fous.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :