Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le temps s’est arrêté

 

Sur un regard d’enfant. Il fixe un chien en peluche dans la vitrine du magasin de jouet. Il sait que ce jouet il ne l’aura jamais. Il sait aussi que le Père Nöel ne viendra pas cette année. D’ailleurs, il ne vient plus depuis longtemps. Depuis que son père n’a plus de travail. Depuis que sa mère s’épuise à faire des ménages pour gagner quatre sous.

 

Le temps s’est arrêté

 

Sur ce bijou en forme de cœur qui orne sa gorge. Le seul signe de son amour perdu. Elle n’a pas pu, elle n’a pas su le retenir. Elle se noyait dans ses yeux bleus comme l’azur. A ne le regarder que dans les yeux, elle n’a rien vu d’autre, elle n’a pas compris qu’il s’ennuyait. Alors un matin il est parti, il a largué les amarres.

 

Le temps s’est arrêté

 

Sur ces quelques lignes écrites dans le journal qu’il était en train de lire, confortablement installé. Son sang se glace. Elle est morte le 17 décembre, presque le même jour que leur rencontre. Son amour de jeunesse qu’il n’a jamais oublié.

Il se souvient, ils avaient l’habitude de se retrouver au coin du boulevard, et allaient vite se réfugier dans la chambre de bonne qu’il avait loué. Il faisait des heures supplémentaires pour payer le loyer. Ils riaient aux éclats lorsqu’il fermait les volets, les gonds étaient rouillés et grinçaient, grinçaient…Ils croquaient la vie à pleine dent comme on croque dans une pomme.

Il ferme les yeux. Elle est morte…

 

Le temps s’est arrêté, sur un regard d’enfant, sur un souvenir, sur une vie.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :