Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Depuis quelques jours le comte  De la Verriére, pour se  préparer   à la guerre  contre voisin et néanmoins suzerain ,a installé son campement à limite nord  de ses terres. Chaque, matin très tôt un jeune serf  H., pataugeant dans un terrain vaseux que les cendre épandues chaque soir n'arrivent à pas à assécher , vidangeait les latrines au milieu de miasmes putrides. C est jeune homme mince  et beau ,au nez aquilin légèrement tordu au bout, aux yeux bleus ... Il ne peut refuser cette tache:  car la crainte larvée; la menace  - effet du droit de l'Ost - et surtout le visage de la jeune fille de la tourelle du comté l'obligent  et le retiennent.

 En temps de paix  H...  est palefrenier dans les écuries du comte : tous les jours au lever du soleil ,il balayait ,charriait  le fumier ,brossait les  chevaux , les nourrissait et  les abreuvait.  Un matin ,en allant à la fontaine remplir les seaux, il leva les yeux vers la tourelle. De la porte fenêtre entrouvert qu'éclairait  le soleil , il vit une jeune fille belle, frêle, au teint pur , dont le corps  paraissait souple  . Elle était allongée sur un lit,  la tête sur un  bras   reposant  sur un oreiller vermeil , la chaleur du printemps  l' alanguissait. De son  canezou légèrement échancré  émergeait   un demi sein , et une chair poupin. A cette vue le jeune serf  frissonna ,  le regard fasciné ,le coeur ému. Est -ce une  hallucination ? Est il le jouet de son imagination?. ..Il  se ressaisit  et saisit les seaux  ,pensif, s'interrogeant "un serf  servile  peut il espérer serre dans ses bras, et embrasser  la fille d'un comte ? Non elle destinait  à une des têtes couronnées ou à des  ducs aux casques panachés  de victoires ...Ah!  si cela était possible, il accepterait volontiers un joug plus sévère encore   afin de pouvoir  effeuiller ,déshabiller la jeune fille de la tourelle,  de  la prendre   dans ses bras  et  de se jeter ,  avec elle dans la meule de foin.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :