Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est à toi que je pense quand je me rappelle le passé,

C'est nos journées qui me reviennent quand je revois notre poupée,

Celle de chanvre qu'ensemble nous avons fabriqué,

Dans notre cabane secrète d'où on voyait les oiseaux happer.

 

Je garde toujours l'image de ta tête potelée,

L'ourlet de tes lèvres bien dessiné,

Ton rire, ta colère qui te faisaient grimacer,

C'est pourquoi ce poème, c'est à toi que je veux dédicacer.

 

Je me souviens quand tu rentrais à la maison,

que tu peignais des paysages intimement,

Oui je savais bien que l'art t'ébranlait jusqu'aux tréfonds,

Mais dès que je t'appelais tu accourais en jetant tes chiffons.

 

Il faut l'avouer, notre connivence était inaltérable,

Grâce à toi j'ai vécu des moments inoubliables,

Comme quand on courait parmi les faisceaux de roseaux sans halte,

Et que dans la rivière, on buvait inconsciemment d'une eau imbuvable.

 

Parce que c'est toi qui m'a soutenue dans les gravats,

Parce qu'à chaque fois que je feulais tu te souciais de mon tracas,

Depuis les touffes de feuilles jusqu'aux forêts de bois,

Rien ne n'importais à part toi et moi.

 

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :