Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Permets-moi de te dédicacer, chère petite sauvageonne, en signe de mon amour et de nos profondes connivences, cette  touffe d''asphodèles  cueillie tout à l'heure juste pour toi et qui allie si  intimement  ses subtiles senteurs  aux suaves saveurs de ta flamboyante crinière  et de  ton joli minois de poupée,  doux et velouté comme un chiffon de chanvre.

 

 Figure-toi que parfois, la nuit, dans l'un de mes fantasmes les plus courants, je t'imagine en félin grimaçant qui viendrait me happer et balaierait tout sur son passage,  qui ne ferait de moi qu'une bouchée, qui créerait un faisceau de filets invisibles dans lesquels se jetterait sans méfiance mon âme, retombée dans l'enfance  de ses tout premiers émois. Du tréfonds de mon être, je ne saurais te dire combien j'aime percevoir, sous leur apparence tranquille, tes fières allures de lionne indomptée qui feule tout bas pour moi les rugissantes passions et les sauvages envies d'un coeur en embusquade traquant chacun de nos plaisirs.

 

Mon souhait le plus cher : vivre avec toi dans des jungles nouvelles et retrouver les instincts des primitifs ébats,  la source  de nos originelles et  tribales envies. Loin des miasmes imbuvables des eaux stagnantes et routinières et loin des noirs magmas en putréfaction. Suivre pas à pas les ourlets des limpides rivières pour remonter aux sources et aux bondissantes cascades de nos éblouissements communs, souffrir parfois sous les aspérités des gravats charriés par les fougueux torrents, pour retrouver là-haut la lumière, la fraîcheur, la pureté et la violence de nos amours fauves dans la pérennité des passions à peine domestiquées. 

Pour vivre enfin à deux  nos plus beaux instants d'éternité.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :