Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cher Père Noël

j'ai plus de souvenirs

que si j'avais mille ans (1)

et pourtant…

 

Si j'avais su tout-petit

que les grandes personnes

cessent de rêver avec les années

j'aurais refusé de grandir

 

Je serais resté bien plus souvent

caché sous les draps le Dimanche venu

à rêvasser de rien ou de tout

J'aurais mangé bien plus de caramel

sur mon pain ranci

et davantage de chocolat aurait coulé

sur mon menton aussitôt rassasié

 

Si au moins

j'avais pu me douter

que ce monde immense

était destiné aux rêves les plus fous

les plus beaux et les plus grands

 

Hélas je suis né dans un temps

où tout était interdit

où le bon et le merveilleux

appartenaient à cette race

que l'on appelait chanceux

 

Et si j'étais né au pays magique

de tous les possibles

dis-moi au moins Père Noël

si j'aurais eu les mains

aussi grandes que les tiennes

 

Dis-moi une seule fois

si au moins j'aurais eu le cœur

plus plein du bonheur que j'en ai eu à donner au plus petit d'entre les miens

 

Dis-moi rien qu'une fois

que j'ai bien fait de ne pas vouloir grandir comme ces nantis au cœur de pierre qui prolongent leurs lèvres desséchées de leurs mains rabougries…

 

(1) Charles Baudelaire

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :