Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mon très cher Père Noël,

 J’ai plus de souvenirs que si j’avais mille ans.  Mais il y en a un que je n’aurai jamais.

 En passant de maison en maison, même si cela ne vous arrive qu’une fois par an, vous avez cette chance de pouvoir épier ces milliers d’enfants qui  n’attendent que vous, de pouvoir les embrasser discrètement pendant leur sommeil  ou même de leur susurrer  une de vos comptines préférées. J’imagine avec jalousie le visage de l’enfant qui s’endort le sourire aux lèvres dans l’espoir que vous passerez dans la nuit.

 J’ai été très heureux dans ma vie de bohème ; les voyages ont formé ma jeunesse, j’ai empli mes yeux de mille paysages tous aussi captivants les uns que les autres,  rencontré des personnes qui m’ont beaucoup apporté humainement, mais pas autant que le bonheur d’avoir un enfant.  Plus jeune, je ne rêvais que de liberté et refusais de m’enfermer dans un cocon familial. J’ai fui toute ma vie, ne restant que très peu de temps dans les pays que je visitais, m’imposant de ne m’attacher à personne et de vivre l’instant présent comme si c’était le dernier. Dieu, que j’ai été égoïste ! J’avais oublié qu’un jour je vieillirais et que je n’aurais personne avec qui partager les souvenirs accumulés tout au long de ces années d’errance. 

 J’ai donc emmagasiné des souvenirs inoubliables, mais aucun n’a le visage d’un enfant.  Aussi, finir mes jours auprès de ces chers chérubins, adoucir leurs rêves, découvrir leurs frimousses espiègles s’illuminer à mon passage, et pourquoi pas, leur raconter mes plus folles aventures, ce serait mon plus beau et dernier vœu.

 Loin de moi l’idée de prendre votre place, même si je n’ai jamais vraiment compris pourquoi c’est vous et pas un autre qui occupez cet emploi (Au fait, vous pouvez me le dire maintenant : qui et comment vous a-t-on choisi ?), je  sollicite juste un travail au sein de votre équipe. Je suis certain que vous manquez de main-d’œuvre et que vous ne pouvez minimiser ma demande. J’ai toutes les qualités requises pour vous accompagner dans cette longue nuit d’hiver, je suis robuste et j’ai acquis au fil du temps l’énergie nécessaire pour mener à bien cette tâche. J’ai même participé à une expédition en Laponie l’hiver dernier pour me mettre dans les conditions réelles, et là-bas j’ai aussi appris à conduire les rennes. Vous trouverez le détail de mon expérience dans mon CV ci-joint. 

Dans l’attente de votre réponse favorable, mon très cher Père Noël, je vous envoie mes plus respectueuses salutations. 

 

Nicolas

 

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :