Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mon père est beau. Il ressemble un peu à l'acteur Guy Williams qui joue Zorro à la télé. Le matin, quand je descend l'escalier, il me soulève, me regarde, m'embrasse. Il a un merveilleux sourire et sent toujours bon. Il m'a promis qu'il m'emmènerait avec lui, un jour, quand je serai grand. Là, j'ai huit ans, mais je sais bien lire et je sais tout sur les indiens.

 

Maman pleure souvent. Elle est à peine plus grande que moi et elle fait la cuisine toute la journée. Elle pleure encore plus quand Papa est là, mais je ne sais pas pourquoi. Papa crie parfois très fort. Hier, il lui a dit "tu pourrais au moins aller chez le coiffeur!" C'est vrai que Maman a un tout petit chignon tout gris et pas joli du tout, mais moi, je n'aime pas que mes parents se disputent.

 

Aujourd'hui, Papa a revêtu son habit de lumière, son habit de lune. Dieu qu'il est magnifique. Il saisit ma petite soeur, esquisse quelques pas de danse pleins de grâce, il chante un refrain en espagnol. Maman surgit de la cuisine, son torchon à la main. Bien entendu, elle pleure :

 

"Qu'est ce que tu fais? Pourquoi es-tu habillé ainsi? Tu sors? Où vas-tu? Encore un de tes coups de lune?

 

Il repose la petite, toute joie calmée. Je ne comprends rien : qu'est ce que Maman appelle "un coup de lune"?

 

 Il avance vers Maman: "Tu le sais bien... tu me pardonnes toujours. Alors ne crie pas devant les enfants. Je reviens bientôt, mais..."

 

Je me suis sauvé en courant. Les cris ont continués longtemps. Mais Papa n'est jamais revenu.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :