Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La lune me proposait un silence,

Moi, le bruyant silence,

L'amour, le jour, le rêve, la vie.

J'osais répondre à sa survie.

 

L'homme, le pollueur,

Avait commence à la lueur,

Sa destruction

Pour répondre à sa lunaire question.

 

Fallait-il laisser faire ?

Fallait-il d'embler taire

Ce scandale ?

Je ne pouvais laisser ce vital !

 

Petite lune dit moi ton drame.

Petite lune ta flamme

S'éteint dans la complète indifférence

Et voici ta mort dans ce malade silence.

 

Le rire est dorénavant insouciant,

Le surplus édifiant

Le deuil toujours maudit

Et ma plume au mot dit.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :