Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans son enfance, John   avait été un enfant comblé. Il avait eu tout ce qu’il pouvait désirer. Son père et sa mère avaient toujours veillé à ce qu’il ne  manquât jamais de rien.  Malheureusement, lorsqu’il perdit ses parents à l’âge de dix ans, il fut placé chez sa tante où il apprit à affronter toutes les difficultés de la vie.

A seize ans, il prit son indépendance. Il gagna  sa vie grâce à des petits travaux  occasionnels. Ainsi  le faible pécule qu’il amassa,  il ne le dépensa.

   A vingt-cinq ans, sa situation  évolua. Après une longue période difficile, John TIM trouva enfin un bon travail qui lui valut d’améliorer nettement sa  situation financière.  Malgré cela, John continua à  mener une vie de misérable. Tout ce qu’il faisait était calculé. Une baguette de pain pouvait lui durer deux semaines. « John est un ascétique. » Disaient ses collègues de travail.

     Lorsqu’il sortait de chez lui, il se dérobait aux regards des gens  moqueurs    Tout le monde ici l’appelait l’avare.

         John continua   ainsi à mal se nourrir et jour, il  finit par tomber malade. Mais Il  refusa de se rendre à l’hôpital. « C’est rien, ça va passer. Je viens de prendre des médicaments. » Lançait-il à tous ceux qui lui rendaient visite. La chambre n’était plus entretenue. Il y avait des crachats partout.  Devant la gravité de la maladie, John avait choisi son futur linceul.

     Très inquiets, un soir finalement, ses collègues décidèrent de l’amener à l’hôpital contre son gré. Dans l’ambulance, il était recroquevillé sur lui-même. Il cillait. Le simple effleurement de la boursouflure de son ventre le faisait gémir.

   Après deux semaines passées à l’hôpital, John retrouva la santé. Il remercia tous ses amis. Il paya les frais d’hôpital malgré le refus de ses collègues. « Si je ne paye pas je ne vais pas changer. »  Pensa-t-il alors

     Trois jours après, il quitta  sa vie misérable en  emportant avec lui une partie de ses    renoncules pour les planter dans sa nouvelle maison.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :