Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

La belle robe verte,  en vitrine, admirée

Jamais  ne l’ai portée

Sans maquillage, ne me seyait.

Fards à paupières, ai achetés.

Sitôt, mes yeux ont pleuré.

Tout cela ai jeté.

En rideau, la mousseline

Ai transformée.

Escarpins assortis

Il me fallait

Leur prix ruineux

M’y fit renoncer.

Bien sûr, au bal

Ne suis-je jamais allée.

Mon amoureux, de dépit

S’est enfui.

Vers une autre est allé.

Les pas de danse enregistrés,

Les films dans lesquels

On me voyait tournoyer

Tout cela, jamais n’a existé.

J’ai planté là ma vie rêvée,

Vers d’autres cieux, me suis tournée.

Tous ces mirages ai abandonnés

Adieu dorures et clinquants

Masques et célébrités.

La page est tournée.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :