Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Au cours d'un atelier d'écriture, nous étions six personnes réunies avec l'animateur.

Il souhaitait, en début de séance, nous faire observer une minute de silence.

Nous aurions pu partager du café, des petits gâteaux, des amabilités...

Non. Nous avons partagé une minute de silence.

Pour qui ?

Pour quoi ?

Pour rien.

Pour nous.

C'est bien de partager.

Enfin, partager une minute de silence ne veut pas dire que ces soixante secondes étaient divisées en six parts égales. Non. Nous disposions tous de la même minute pour écouter le silence. Pour ensuite échanger nos impressions.

Nous avons tous respecté cette minute. Nous l'avons tous mise entre parenthèses. Plus un de nous n'osait bouger comme figé pour une éternité. Enfin, une éternité qui ne durait qu'une minute !

Les yeux fermés j'ai attendu, espérant voir passer un événement. Parce que parfois un ange passe et rien ne s'efface, sauf le temps, gommé par le vent.

La minute s'est écoulée comme toute minute qui se respecte.

Penchée sur ma feuille, j'ai retracé le souvenir de cette minute disparue, de ces soixante secondes à jamais parties.

Finalement, j'en ai dit long à son sujet.

Rien n'est plus parlant qu'une minute de silence.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :