Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Tel un trublion dans un monde immaculé

Ludo courait éperdument vers l'Ami qui s'en allait

Ses yeux pétillants d'innocence malicieuse

Il posa le pied sur une échelle improvisée

 

L'Ami quittait le monde vide de sens

Retournait vers son univers enchanté

Un ailleurs à la texture opaline

Où l'herbe faisait des tapis de mousseline.

Le temps s'y étirait en courbures évanescentes

Emportant avec lui des roses sans épines

Dont les tiges se déroulaient en treilles vaporeuses

 

Ludo grimpait aux barreaux du rosier

Il rejoignait l'Ami petit à petit pour un dernier baiser

Il voulait le serrer sur son coeur en une dernière accolade

Lui murmurer ces moments heureux, ces joyeuses cavalcades

Quand ils chevauchaient sans fin des animaux fabuleux et hybrides

Licornes majestueuses ou Oliphants  gracieux

 

L'aube s'enfuyait peu à peu, Ludo immobile regardait au loin

Des filets de vapeur s'échappaient de la rosée humide

Le soleil naissant lançait ses rayons silencieux

Dans son vaisseau l'Ami lui fit un signe de la main

Puis le réveil sonna et ce fut le matin

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :