Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Moi, celle que j’aime, c’est la crémière

Et lécher la crème sur ses paupières.

La coiffeuse, m’accueille, jolie comme un astre,

Et ne coupe jamais mes cheveux en quatre.

Pour garder la forme,

Rien de mieux qu’un petit somme

Avec la plus belle des fleurs

Dans sa boutique aux ardentes couleurs.

Passer chez la sculptrice, la prendre toute entière

Façonner son corps, qui, croyez-moi, ne reste pas de pierre.

Ne pas oublier de faire un brin de cour

A la belle factrice, avec elle effeuiller le courrier du cœur.

Consommer avec la pâtissière, ma préférée

Toujours m’offrant des gâteries réinventées.

Veiller à ne pas tomber dans les choux, et rester y dormir

A la vitesse d’un éclair partir.

Se méfier de son électricien de mari,

Eteindre la lumière pour ne pas être surpris.

A l’heure où, boutiques fermées

Enfin se reposer, adorer les feux du soleil couchant

Pleurer d’aise, en le contemplant.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :