Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Je sais, je suis parfois un peu trop collant, mais je suis comme ça, moi, le sparadrap : je m’attache aux gens, je leur colle même à la peau, mais je sais rester discret. Je veille sur leurs petits ou gros bobos, cachant les vilaines coupures, rassurant les touts petits. Bref je fais le bonheur des habitués des gamelles, des gadins et des soleils. Je suis le compagnon de tous ceux qui s’empiergent*,  qui se rasent de trop près et de tous ceux qui ont deux mains gauches.

 

En ce premier jour de l’automne, ma toute jeune propriétaire venait de me jeter comme une vieille casserole, sans ménagement sur le trottoir, trop contente de se débarrasser de ce pansement qui la gênait, disait-elle à sa copine. Elle m’avait attrapé par le côté, arrachant au passage quelques poils curieux qui s’étaient glissés sous ma couche adhésive, et lui extrayant, à elle aussi, un cri de douleur. « Aie ! J’ai encore un bleu sur le genou » gémissait-elle en tapant du pied.

 

Quelques minutes plus tard, alors que je croyais ma dernière heure arrivée, je m’agrippais comme je pouvais à une bottine aux boucles de cuivre, espérant vivre encore quelques aventures palpitantes. Je pénétrais dans le hall d’un immeuble très élégant surplombé d’immenses écrans à affichage digital. C’est là que je restais collé à une superbe moquette en velours noir. Je voyais avec regret s’éloigner la botte à laquelle je m’étais déjà passionnément attachée. Moi, tout rose, au beau milieu d’un tapis aussi foncé, c’était synonyme de poubelle, de fin de vie. Quelqu’un allait me repérer et me jeter.

 

Soudain, je me sentis happé vers le haut, une pince m’étranglant  sans ménagement. Je me trouvais hissé à la hauteur d’un sourcil en accent circonflexe et d’un œil torve qui me fixait. « D’où tu sors toi ? J’avais pourtant passé l’aspirateur ce matin ! » Je me tortillais, espérant me décoller de la grosse main qui m’asphyxiait, quand soudain, je me mis à voltiger. Poussé par la climatisation vers les portes de sorties, je tournoyais quelques minutes, avant de me retrouver empêtré dans les poils d’un chien, mais enfin libre.

*Empierger : mot d'origine champenoise qui veut dire trébucher

 

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :