Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Chez moi, on dit : « il y a les jours avec et les jours sans… » ou encore « c'était un jour sans » !

Pas de complément, pas d'explication. Les jours avec, c'est les jours qui ont tout ce qu'il faut : de la bonne humeur, un peu de chance, des sourires, le lait qui reste dans la casserole et les enfants qui obéissent.

Les jours sans, vous vous en doutez, c'est lorsque tout va de travers… On s'habille le matin d'un pull déjà taché, le lait ne se contente pas de bouillir, mais il s'échappe de la casserole, répandant une odeur de brûlé dans toute la maison, la voiture refuse de démarrer… Bref, on aurait mieux fait de rester au lit !

J'ai testé la semaine sans manger, c'est intéressant et instructif… Pour les adeptes des régimes, attention, c'est une voie sans issue, reprise d'au minimum un kilo  supplémentaire à la fin de l'expérience. Mais pour apprendre à se connaître, tester ses limites, se battre contre la consommation et le consumérisme, redécouvrir les goûts, les saveurs et les odeurs et se rendre disponible à tout ce que la vie nous offre, c'est une très belle piste. Un conseil pourtant, il vaut mieux vivre une première fois l'expérience bien entouré et conseillé par une personne expérimentée…

Je n'ai pas testé la semaine sans électricité, ni la semaine sans téléphone… manque d'opportunité ou d'imagination ! J'ai entendu parler de la semaine sans ordinateur ou sans télévision, l'idée me tente. Nos habitudes évoluent rapidement. Il y a quelques années, il ne me serait pas venu à l'idée d'emporter un ordinateur en vacances et voilà que le portable et autres tablettes s'invitent jusque dans nos valises. Je ferais volontiers sans, mais mes compagnons de voyage non ! Et j'avoue avoir eu un certain plaisir, pour ne pas dire un plaisir certain, à visionner des films dans notre appartement loué au bord de la mer l'été dernier, couchés sur le lit, fenêtre grande ouverte…

On peut donc se priver de quelque chose pendant une semaine entière. Le défi semble réaliste. Cela reste un défi, une décision que je prends, un but que je poursuis…

Mais s'il devait s'agir d'une semaine sans, comme il m'arrive de vivre des jours sans… Une semaine où rien ne va, rien ne réussit, pendant laquelle je casse tout ce que je touche… serait-ce possible ? Heureusement, cela n'existe pas !

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :