Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Dimanche  après-midi, Eddy, Saperlipo , Tihomir et Gus sont affalés sur des transats. Fatigué de sa soirée agitée, Gus prêt à s'assoupir, sursaute:

 

- "Mais quoi, qu'est-ce qui se passe?

- C'est rien, c'est juste Saperlipo qui raconte des histoires.

- Mais non, Saperlipo pète

- Putain, ça pue, arrêtez!

- Quoi qu'est-ce que tu dis? Ne dis pas ce mot, il est gros, il est moche, il est sale et vulgaire. Tu te salis la bouche. Trouve autre chose, un mot qui roule, qui fond, qui t'ouvre de nouveaux horizons. Par exemple, prune, ou zut, ou saperlipopette!

- Beurk, ringard, c'est complètement ripou, c'est dl'a loose.

- Mais non, c'est drôle, écoutez tous, regardez: "Saperlipopette!": Vous voyez ce vieux monsieur en costume gris rayé, en chapeau haut-de-forme, ses longs favoris qui se tortillent au-dessus de ses lèvres qui murmurent? Regardez, il est pressé, il court de droite, de gauche, il cherche quelque chose: Saperlipopette de saperlipopette. Où est donc ma mallette?

- C'est bien ce que je dis, tu racontes des histoires

- Peut-être, sans doute: Saperlipopette, c'est comme une formule magique. Dégustez la: Sa-per-li-po-pette: Là, une cabane, un gros chaudron bout sous la cheminée, partout des fioles, des liquides de toutes les couleurs. Près du chaudron un farfadet: son chapeau pointu, des étoiles sur sa robe: le liquide qui s'échappe, des bulles qui éclatent autour de lui: Saperlipopette de saperlipopette! Bouge ta baguette!

- T'es grave là, vraiment!

- Saperlipopette, yeah, je suis grave saperli-poète

 

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :