Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au même instant dans chaque coin du Monde les horloges sonnent. Heureusement que le son ne voyage pas aussi loin et aussi vite que la lumière. Imaginez la confusion ! Il serait midi ou minuit partout et toujours. Sauf pour les oreilles exercées qui sauraient faire la différence entre les Big Ben, les bip-bip, les bing et les bangs, les gongs, les plic-ploc de la clepsydre qui goutte, tous ces coups donnés ici et là, mais... Rien de grave.

 

Au même instant, sous la lune blafarde, un chat noir glisse sans bruit sur les toits de Montmartre. En bas, au coin de la rue Lepic, un cri retentit. Un seul, court et strident. Puis une ombre s'allonge au pied du réverbère et file en boitillant sur les pavés mouillés. Rien de grave

 

Au même instant, à Copenhague la petite sirène reprend sa pose sur son rocher. Toute frissonnante. Pensez donc un bain à cette heure dans la Mer du Nord, à deux pas de la Baltique. Sous ces latitudes, même en plein été, de quoi attraper le mal de la mort. Mais non, juste un petit coup de froid. Rien de grave.

 

Au même instant, les premiers rayons du soleil viennent frapper les cristaux glacés des neiges du Fuji-Yama. Entendez-vous tinter les éclats ? On dirait de lointaines clarines. Le mont sacré réveille les eaux calmes du lac Kawaguchi. Les tsunamis sommeillent au fond de l'océan. Une journée paisible qui n'annonce rien de grave.

 

Au même instant, à l'autre bout du monde, alors que le Pain de Sucre se perd dans les profondeurs sombres de la baie de Rio, des coups crépitent et cascadent dans les ruelles des favelas. Les cariocas s'élancent dans la fête, entament la cavalcade du carnaval. Rien de grave.

 

Au même instant, d'Oman à Nouakchott, dans le grand silence des sables, le temps n'est pas compté. Suspendu au désir des astres, il se lit sur le cadran céleste. Approximativement. Cela n'a rien de grave.

 

Au même instant, les sommets andins étalent leur ombre sur les ruines de Machu Picchu, tandis qu'au loin les cloches de Cuzco résonnent. Rien de grave, c'est l'heure de l'angélus.

 

Au même instant alors que Winnipeg grelottait, grelotte et grelottera, Belize et Salvador comptent leurs coups de soleil. Ils n'auraient jamais dû abandonner leur panama.... rien de grave.

 

Au même instant, un traîneau glisse quelque part entre Anchorage et Fairbanks. Les patins crissent sur la neige gelée, les chiens aboient, les grelots sonnent. Il faut faire vite, c'est la course avec le soleil, la course avec le blizzard. 14 heures. La pénombre descend. Déjà. Le temps est au beau. Rien de grave.

 

Au même instant, en plein Pacifique, un marin tangue entre Tokelau et Tonga, à la recherche du temps, entre hier et aujourd'hui, entre aujourd'hui et demain. Il a perdu son méridien, mais rien de grave.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :