Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il avait l'oreille déchirée
l'oeil arraché
le poil usé
les bras décollés
le nez  de travers
un pied manquant
et plus de dents

De son ventre éventré
sortait  de la paille
il avait l'oreille basse
et la vue
plus bas encore
il avait la pelade
il était estropié
il boitait
il était très malade
et quasi mort

 

Il avait fait
tant de  guerres
connu
tant et tant
de supplices !

 

brûlé
noyé
pendu
écartelé
torturé
recousu
plus d'une fois
et pourtant
toujours présent
à mes côtés
et bien vivant

Et moi
petite fille
disais "je t'aime"
à cette guenille
à cet énergumène
qui partout me suivait
dans mes joies
et dans mes peines
et surtout dans mes larmes
quand toute la famille
unanime s'écriait :
 "Mon Dieu
qu'il est donc laid !"

 

Mais dans mes bras
il était roi
j'étais sa reine
et puis voilà !

 

C'était pour moi
oui, le plus beau
de tous les cadeaux
et le plus doux
de  mes joujoux

 

car c'était mon doudou
un point c'est tout.

 

 

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :