Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Toutes les télés en parlent. Elles ne parlent même plus que de ça.

On nous avait bien dit que ça arriverait un jour. On vivait tous avec , sans vraiment se rendre compte. On n'y pensait même plus.. Et puis c'est arrivé. Pas pour demain. Dans quelques heures. La fin du monde, aujourd'hui, il n'y a plus de doute.

 

 

Ah ! ca me fait bien rire, je les avais prévenus qu'il fallait qu'ils s'y préparent : le ciel et la terre passeront, mais mes paroles, etc. etc. Maintenant, ils sont bien pris, ils sont tellement attachés à leur petit confort, à leur petite bagnole, à leur petit travail, à leur petite femme, qu'ils ne peuvent pas de décider à s'en séparer. Mais il le faudra ! J'ai décidé et c'est aujourd'hui le grand jour. Tant pis pour eux, ils n'avaient qu'à prévoir. Et prendre leurs dispositions.

 

Après moi le déluge, a dit Noé, et c'était un sage homme, les déluges, je leur en ai déjà envoyé tout un paquet pour les prévenir, mais ils n'ont pas compris le message, tant pis pour eux : le tsunami, les inondations, c'était moi, les éruptions volcaniques, encore moi, les tremblements de terre, les glissements de terrain, toujours moi, si ça ne leur suffit pas encore, je me demande ce que je vais pouvoir trouver comme avertissement. De toute manière, c'est trop tard, ma décision est prise, je ne reviendrai pas là-dessus.

Maintenant va falloir s'organiser, là-haut, m'est avis que ça va faire un sacré chambardement. Au lieu de les recevoir au compte gouttes, comme d'hab, va falloir recevoir d'un coup 6 milliards de personnes, ça va faire du beau monde à la porte , tu parles d'un charivari, va falloir élargir les battants, n'est-ce pas mon Pierrot ? Ben, qu'est-ce que fais à bayer aux corneilles, va plutôt voir l'intendance pour commander les repas ! Et en plus qu'ils mangent pas tous la même cuisine, ça va être bonbon pour les nourrir. En tous cas, qu'ils comptent pas sur moi pour les régimes spéciaux, sans sel, végétariens ou autres, ici, on n'est pas sur terre, tout le monde à la même enseigne, y faudra qu'ils s'y fassent. Un menu par continent, ça suffira, va me commander 600 000 tonnes de pain, viande hachée oignons pour Bush et sa suite, autant de poisson cru et de riz, un peu de couscous, du maïs, de la cochonaille et des choucroutes, et ça ira comme ça, on verra au fur et à mesure.
Mais ce qui me cause quand même du souci, c'est pour les français ! Comment on va pouvoir leur dégoter autant de pinard et de fromages qu'ils en avaient dans leur pays ? Et qu'ils ne s'imaginent pas quand même que je vais les nourrir trois fois par jour, alors que les autres se contentent de deux, voire d'un seul repas  ! Faut pas charrier quand même, Dieu peut beaucoup de choses, mais je ne vais tout de même pas me ruiner pour eux, non ? Tu vas m'arranger ça, mon Pierrot, n'est-ce pas, et surtout ne te laisse pas envahir par ces râleurs, qui se croient chez eux partout, ici, je suis CHEZ MOI, jusqu'à nouvel ordre. Y m'ont déjà envoyé de Gaulle, qui a failli prendre ma place, y a quelques années, faudrait pas que ça recommence, hein ? Je te charge de veiller au grain. Pour les tickets repas, je te fais confiance, attention aux fraudeurs, et tâche de les avoir à l'oeil, j'en connais qui passent deux fois avec le même ticket, et c'est toujours les mêmes.

Mon Dieu, c'est le cas de le dire, je me demande si j'ai pris la bonne décision. Je me demande comment je vais pouvoir contenir tout ce monde dans mon royaume qui était si calme jusqu'à présent. Et comment je vais faire pour les loger tous, même en en expédiant une bonne moitié en enfer, va falloir se coltiner tous les autres, et avec les 35 heures, je ne sais pas si l'intendance va pouvoir suivre. Va falloir acheter des draps neufs, des couettes et des oreillers ergonomiques pour tout ce beau monde, et tu vas voir encore qu'il y en aura encore qui auront le culot de me réclamer une chambre seule. Dans ce cas-là, n'oublie pas d'exiger le supplément au tarif établi par la maison, on n'est tout de même pas des philanthropes, oui ou m... !!

 

En tout cas, s'ils te réclament des vacances, c'est niet, je te préviens, je ne tolérerai pas la moindre réclamation. Ici, on est en vacances TOUTE L'ANNEE, l'air est pur et non pollué, la couche d'ozone, je l'ai fait vérifier avant-hier, elle n'a aucun trou, pour l'atmosphère , c'est OK,

et la teneur en eau et nuages est normale. Et nos petites soirées ne sont pas mal organisées, il faudra qu'ils s'en contentent. Nous avons notre petit choeur des Angel's singers pour les divertir, c'est déjà pas si mal, je sais, ça peut parfois être lassant , et pour ceux qui  n'aiment vraiment pas la trompette, eh bien tant pis pour eux, il n'auront qu'à aller se coucher !! De toute manière, ce sera couvre-feu tous les soirs à 22 heures, à mon âge, il me faut dix bonnes heures de sommeil si je veux être en forme le lendemain.

 

Bon, allez, Pierrot, va vite rejoindre ton poste, moi, je passe en vitesse chez le coiffeur pour me rafraîchir un peu la barbe et chez le teinturier pour récupérer ma robe. Il faut quand même que je leur fasse bonne figure quand ils vont débarquer tout à l'heure, je ne voudrais pas avoir l'air d'un vieillard  décati et gâteux, tout de même. Dieu, c'est quand même pas n'importe qui, hein ?

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :