Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ça y est, il est l'heure d'entrer en scène. Sur son cheval blanc, elle a le trac.
Que trouvera-t-elle aujourd'hui derrière ce grand rideau rouge : une horde
d'applaudissements ou un nuage de protestation ?
 
Elle se présente et, là, l'impossible se passe. Monsieur Carabistouille entre
en scène. Il court de droite et de gauche pour amuser l'assemblée. Mais
le cheval, lui, ne l'entend pas de cette oreille. Il se rut et hennit de toutes
ses forces. Il est devenu fou. Il fait tomber sa cavalière. Monsieur
Carabistouille se sentant coupable, court auprès d'elle pour lui porter
secours. Il s'approche, elle ne se relève pas. Il l'a prend dans ses bras
et l'emmène dans les coulisses. Ils restent de longues minutes seuls.
Monsieur Carabistouille est à la fois triste mais heureux d'être en si
bonne compagnie.
 
On voit briller mille et une étoiles dans ses yeux. C'est sûr maintenant,
il est tombé amoureux et il n'a pas tort. Elle est magnfique : elle a
de longs cheveux très blonds, des yeux bleus azurs. Elle est très
grande et très mince. Monsieur Carabistouille sous ses airs de grand clown
est quelqu'un de très réservé ne sachant pas montrer ses sentiments.
 
A présent, il préfère se retirer dans sa caravane et laisser la cavalière
se reposer, de toute façon, il sait qu'il va la revoir ce soir au dîner.

 

 

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :