Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je décidai de passer de l'autre côté du miroir.

Je dis « je décidais »… ça me rassure de croire encore avoir choisi.

De l’autre côté.

Je presse ma tasse sur mon front. Elle est fraîche et le café froid depuis longtemps. Je me retourne et je me vois. Seul. Il n’y a aujourd’hui plus personne dans mon ombre.

Un peu comme si j’avais le cœur pur. Un peu seulement. Tout cela va s’effacer. Je pourrai toujours me dire que…

Je décidai de passer de l'autre côté du miroir.

Il y avait devant moi cet homme penché, l’air soucieux, pressant sa tasse de café contre son front. On devrait se regarder de loin plus souvent. On se rendrait mieux compte qu’il y a peu à dire sur soi.

Je suis toi. Regarde moi. Regarde ce que tu as fait de moi.

Et je me dis que je ne t’aime pas. Je n’aime pas ce que je vois.

Non pas que tu aies changé.

Ce n’est pas toi c’est moi.

Je je je je je je…

Je et le reste du monde.

Le reste du monde.

Mais tu es QUI pour voir les choses comme ça ? Le RESTE du monde pour les autres c’est moi. Un reste et bientôt rien de plus.

Je m’appelle Alice et je viens de loin. J’ai la vie devant moi.

Je décidai de passer de l'autre côté du miroir.

J’y ai croisé un drôle de type perdu dans ses pensées sur lui-même et sur le monde aussi un peu, je crois.

Un type au fond pas intéressant. Je crois qu’il s’est perdu là bas. Quand je suis revenue dans la cuisine il y traînait une tasse à café froide. J’ai regardé le drôle de bonhomme sur le mur, dans son cadre, qui tourne le dos et qui s’en va. Je l’ai regardé avec attention, pitié aussi. J’ai décroché la cadre et je l’ai jeté. Drôle de petit bonhomme. Tant pis. Mais j’en étais soulagée.Je savais au fond de moi que je ne le reverrais plus jamais.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :