Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« Imaginez », qu’ils disaient… Facile à dire ! J’ai rayé ce mot de mon vocabulaire et je ne voulais plus l’entendre ou bien même le lire… pour vous dire : que l’on me demande d’imaginer quoi que ce soit me paraît grotesque. Mais bon, puisqu’il faut jouer le jeu, je le ressors du fond de ma mémoire, ce mot. Le voilà. Il est tout poussiéreux.

Cette couche de poussière me rappelle immanquablement l’état de l’endroit dans lequel je vis. Poussière et désordre en pagaille, voici deux mots qui résument mon chez moi. En psychologie de comptoir, on dit que l’état de l’endroit où l’on vit est souvent à l’image de notre état intérieur...

A propos de poussière, revenons à nos moutons : imaginer.

 

L’imagination tue la réalité et je tue l’imagination dès qu’elle m’apparaît. C’est comme ça, il n’y a pas à discuter je sais que j’ai raison.

Certains doivent penser que l’imagination sert  s’évader ; qu’elle est vitale. A ces gens, je leur répondrai qu’elle ne sert strictement à rien. C’est une certitude. Et ne perdez pas votre temps à essayer de me servir des arguments qui me feraient changer d’avis, c’est du temps perdu.

 

Et d’ailleurs, à propos de temps, un adage me colle à la peau comme un chewing-gum sur du goudron en pleine canicule : le temps c'est de l’argent. J’ai entendu railler certains, dans mon dos, en me traitant de cupide, et mieux encore, que mon porte monnaie était un porc-épic. C’est vrai que je suis à cheval sur mes comptes et sur mes sous. Mais quel mal y a-t-il ? N’est-il pas normal de faire un maximum d’économies à vingt-sept ans ? Ne serait-ce que pour préparer ses vieux jours ? C’est pour cela que je fais des économies sur tout, absolument tout. Mais vous ne pouvez pas comprendre. Vous êtes comme la cigale qui chante tout l’été, n’est-ce pas ?

 

Le temps est de l’argent, donc, et on m’inculque ce principe depuis tout petit. Alors je peux vous dire que je ne perdrai pas une minute de plus…

 

« Imaginez », qu’ils disaient. Comme si on pouvait être autrement que ce que nous sommes réellement… Grotesque, non mais vraiment…

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :