Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ca y est, on a signé un pacte, Lulu et moi : y me chipera plus les chamalows que j'ai flanqués sous mon lit, entre le tas de linge sale et les affreux chaussons à pompons roses que m'a offerts mémé pour mes 9 ans. Quelle horreur, ces chaussons, je les donnerai à Julie pour son prochain vide-grenier, à 0,50 centimes la paire, elle trouvera peut-être un acheteur. Maman a dit : "tu pourrais être polie avec grand-mère et les mettre au moins quand elle nous rend visite". J'ai dit "si tu crois que ça fait rock-en-roll, ce genre de tatanes !". Elle a ri et n'a plus insisté.

 

En retour, je lui chouraverai plus, à Lulu,  les revues cochonnes qu'il s'obstine à cacher sous son matelas. Maman les as trouvées une fois et lui a flanqué une de ces roustes ! Elle a dit : "tu verras, quand ton père rentrera de l'usine, ce qu'il va te passer !". Mais le soir venu, elle n'a rien dit, elle avait jeté la revue dans le feu et Lulu s'était fait tout petit comme un escargot dans sa coquille. Quand maman est en colère, il vaut mieux ne pas répliquer.

 

Lulu, c'est mon frère aîné, il a cinq ans de plus que moi, c'est un grand ado très bête, il a la moustache qui commence à lui pousser et parfois, quand il parle, sa voix, qui semble venir du fond d'une caverne, se termine sur des notes aigues que même mon piano ne pourrait pas jouer. On dirait un chat qui se coince la queue  dans la porte, en voulant prendre la fuite. Lulu, Il me trouve moche, avec mes couettes et ma façon de vouloir imiter les grandes. Il trouve que j'ai les joues flasques et trop colorées, un nez trop long et que mon rouge à lèvres est vulgaire et collant. "On dirait une paysanne" qu'il me lance méchamment. Moi je me trouve plutôt jolie, et très épanouie, lui, il peut dire, le matin il se lève au dernier moment et ne se lave pas, je ne l'embrasse jamais le matin, et encore moins le soir, il est trop malodorant !!

 

Quand il s'éloigne de la maison en se retournant pour voir si je l'espionne, je le regarde en grimaçant et lui me rend mes grimaces en les accompagnant parfois de gestes  obcènes. Si maman voyait ça !! Heureusement, elle fait le ménage ou balaie le terre-plein situé derrière la maison, côté jardin. Et pourtant, nous deux, on s'adore, en dehors de toutes ces petites taquineries ! Je reconnais que je n'ai pas toujours raison dans les conflits qui nous opposent, et je sais aussi reconnaître mes torts et battre ma coulpe, comme dit parfois grand-père, qui a un langage très recherché et un peu passé de mode. Une fois, il a même prononcé un mot bizarre et totalement inconnu : veule !! Je n'ai pas encore eu le temps de chercher dans mon dictionnaire pour en trouver la signification.

 

L'autre jour, j'ai surpris Lulu   au bras d'une copine, une grande bringue toute maigre avec des bras de singe,  il ne savait pas que je l'observais, ils se sont arrêtés, il l'a prise par la taille et ils se sont embrassés à bouche que veux - tu. Ca a duré une éternité, on aurait dit qu'ils ne pouvaient plus se décoller. J'ai même vu, à un moment où ils se croyaient  seuls, qu'il lui passait la main sous la jupe et elle avait l'air d'aimer ça.  Le grand dégueulasse !

 

S'il dit à maman que j'ai fini par jeter les affreux chaussons de mémé dans la cheminée , avec les restes calcinés des revues porno, je vends la mèche, tant pis pour lui, je veux bien qu'il vive sa vie de son côté, mais qu'il me laisse vivre la mienne, non mais des fois, la liberté n'est pas un vain mot, que je sache, et j'aurai bientôt l'âge , moi aussi, de sortir avec les garçons, ce ne sont pas les conquêtes qui manquent, j'ai du succès, oui Madame,  quoique dise mon grand benêt de frère, qui n'y connaît rien aux filles. Quand on voit celle qu'il s'est dégottée, il y a de quoi s'interroger sur la sûreté de ses goûts.

 

Enfin, ça le regarde, après tout et je l'aime quand même, ce grand bêta, et puis, on se rend aussi parfois des services ! Tiens, quand il rentrera ce soir, après sa visite hebdomadaire au tabac-journaux, je vais même faire un gros effort, je lui offrirai DEUX chamalows !!

 

Donnant donnant, mon p'tit gars !!

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :