Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C’était un jour pas comme les autres car il n’y avait pas de voitures pour entraver ma démarche. Je l’avais repérée de loin ma future maison, sur ce terre-plein. Un immense tas brun clair, on ne voyait que ça à perte de vue alors j’ai foncé droit dessus sans me retourner, sans aucune envie de battre ma coulpe. Certainement pas !  Je n’étais peut-être pas le seul survivant , je devais en avoir le cœur net. Après une demi-heure de marche sur le bitume, j’ai rejoint la terre promise sans grimacer malgré la chaleur accablante de ce mois d’août.

 

« Vous vous demandez sans doute comment un individu de mon espèce connaît la date. Rien de plus simple, je sais lire grâce à un résidu d’une ancienne vie qui a perduré dans mon cerveau. Et j’ai repéré dernièrement une affiche pour un concert intitulé, Rock and roll attitude, qui aura lieu le 15 août . »

 

Arrivé sur place, j’étais à nouveau rempli d’espoir car la vie était là, je la sentais au plus profond de moi. En fait j’avais surtout repéré une coquille vers laquelle je me dirigeai immédiatement afin de voir si elle était encore habitée.

 

« Ouh Ouh, y’a quelqu’un ? »

 

Pas de réponse.

 

Puis, un éclair se mit à foudroyer le ciel me flanquant une frousse épouvantable.

 

« Comment le temps peut-il changer si vite, il se passe vraiment quelque chose de bizarre. D’abord l’absence de voitures, maintenant le ciel qui va me tomber sur la tête. Pourquoi pas des fourmis qui parlent ? Mais au fait JE PARLE !!! »

 

Quelques mètres plus loin, émergeant d’une flasque abandonnée sur le sol, parvenait à mes sens olfactifs une vapeur malodorante. Je m’approchai pour humer de plus près :

 

« Pouah…mais quel est cet horrible… »

 

Soudain, ce fut le choc. Survenue de nulle part, la chose s’abattit sur moi, me laissant juste le temps d’apercevoir un immense 42.

 

« Ecrasé me voilà ratatiné, je suis mort mais je parle toujours. Des humains il en reste encore, mon humble carcasse écrabouillée vous le confirmera. »

 

Puis, à très grande vitesse je me sentis propulsé le long d’un tunnel, à travers des faisceaux lumineux je distinguai des fenêtres en forme de spirales qui s’ouvraient et se refermaient après m’avoir aspiré. Le temps s’était arrêté et je ne saurais évaluer la durée de cette périlleuse traversée. Enfin des sons me parvinrent , d’abord lointains ils se précisèrent jusqu’à devenir parfaitement compréhensibles.

     

      « Mais où suis-je, j’entends des voix.

   Faire le mort, faire le mort, instinct de survie oblige… »

 

« Bon celui-là c’est notre bébé, le prototype, sorti d’usine il y a tout juste une minute, il ne demande qu’à vivre, entre nos mains d’experts… »

 

« Ils parlent de moi là ou je rêve… »

 

« Tant d’années pour en arriver là, tous nos efforts n’auront pas été vains. »

 

«  Il faut que je trouve une solution, je dois prendre la fuite je ne veux pas devenir leur cobaye, je suis mort, je ne suis pas un prototype. »

 

« Tu sais Cornélius, quand on a signé ce pacte en 2050, je ne pensais pas que les terriens… »

        

« Quoi ? Mais nous ne sommes plus sur terre ? »

 

« Regarde, il a bougé ! »

 

« Faire le mort…Faire le mort…Ne pas se laisser distraire… »

 

- Ouais mais il n’a pas l’air très épanoui pour un prototype de troisième génération.

- C’est vrai, son processus de croissance semble désactivé, à l’heure qu’il est il devrait mesurer…

 

« Quoi, je m’apprête à devenir une fourmi géante. Moi qui rêve depuis des années d’écraser des humains. Je vais peut-être ouvrir un œil alors, histoire de voir un peu ce qui se passe. »

 

- Eh ! Regarde son œil, il a cligné.

- Non sans blague ? Mais comment est-ce possible, ça ne fait pas partie du progr…amme !

   No….on….

 

CRAC !  SPLASH !

 

Contre toute attente, une métamorphose du veule prototype avait eu lieu. Mu par une force irrésistible tapie au plus profond de son être, il vengea ainsi des générations de fourmis écrasées inscrites dans sa mémoire.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :