Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

            Il y a bien longtemps vivaient, dans une grande villa proche de Monaco, un roi et une reine qui avaient été chassés de leur trône. S'ils avaient perdu leur royaume, ils avaient conservé leurs richesses car, sentant la révolution venir, ils avaient placé tout leur argent dans les paradis fiscaux. Ils souhaitaient avoir un enfant pour hériter de cette fortune.

 

            Un jour, leur voeu fut exaucé. L'ex-reine eut un enfant. C'était une petite fille maigrichonne, rougeaude, sans un seul cheveu sur le crâne, et qui braillait tellement nuit et jour que ses parents, consternés, dans l'espoir de conjurer le sort, l'appelèrent Belle. L'ex-roi, qui souhaitait tenir son rang parmi le beau monde qu'il fréquentait à la Côte d'Azur, fit une grande fête à laquelle il convia tous les ex-souverains, les princes, les princesses, les stars de la chanson et du cinéma qui habitaient par là.

 

            La fête fut très belle, sauf que, énervé par trop de champagne et de whisky, et surtout par les cris incessants du bébé, Brad Pitt bouscula Tina Arena qui tomba dans la piscine et bouda tout le reste de la soirée : sa belle robe de chez Dior était irrécupérable et ses boucles soyeuses ressemblaient à des queues de rat. Elle se vengea sur Belle et lui dit :

            - Tu n'as fait que brailler depuis le début de la soirée. C'est ta faute si Brad ne me regarde plus. Dorénavant, je veux que tu nous fiches la paix, que tu dormes, et que tu dormes cent ans !

 

            Belle s'endormit aussitôt d'un bon sommeil qui soulagea tout le monde. On félicita Tina de sa grande autorité, ce qui ramena chez elle un peu de bonne humeur et la soirée se poursuivit sans autre incident.

 

            Le lendemain, les parents de Belle firent la grasse matinée, étonnés de ne pas avoir été réveillés par les hurlements de leur fille. Ils s'en félicitèrent d'abord mais comme le bébé ne sortait pas de son sommeil, ils finirent par s'inquiéter. Ils voulurent rappeler Tina Arena mais celle-ci était partie en tournée en Australie et ne voulut pas revenir pour lever le sortilège. Elle ne revint d'ailleurs jamais : elle perdit la vie peu après dans un accident d'hélicoptère.

 

            Les années passèrent. Au bout de quinze ans, désespérés, l'ex-roi et l'ex-reine firent passer une petite annonce dans "Le Monégasque" pour trouver un prince charmant qui réveillerait Belle. Il s'en présenta une vingtaine, des beaux et des moches, des riches et des pauvres. Mais tous, dès qu'ils approchaient de Belle, s'enfuyaient, épouvantés par sa laideur. En grandissant, elle était devenue vraiment repoussante : une peau trop pâle qui n'avait jamais vu le soleil, des cheveux jaunes et filasses, des pieds beaucoup trop grands puisqu'elle ne les usait pas en marchant. Et en plus, elle ronflait ! Ils étaient venus dans l'espoir de l'épouser et d'hériter de la fortune familiale mais ils tournaient bien vite les talons en ronchonnant :

            - Trop, c'est trop ! Passe encore qu'elle soit moche, mais qu'elle ronfle...

 

            Et les années passèrent. L'ex-roi et l'ex-reine moururent. On plaça alors Belle dans un hôpital où elle fut soignée grâce à l'argent laissé par ses parents. Au bout de cent ans, le sortilège disparut tout seul et la jeune fille se réveilla.

            - Où suis-je ? Qui suis-je ? fit-elle.

            - Vous êtes la princesse Belle, vous êtes à Monaco et vous avez dormi cent ans, lui annonça-t-on sans ménagements.

 

            La princesse ne comprenait bien sûr rien à ce qu'on lui disait. Comme elle était tombée dans le coma tout bébé, elle ne connaissait rien de la vie et savait à peine communiquer. Donc, pour exprimer son désespoir, elle se mit comme autrefois à brailler.

 

            Ses cris alertèrent un couple de braves ouvriers qui attendaient sagement une entrevue avec le psychologue de la clinique. Comme ils ne pouvaient pas avoir d'enfants, ils avaient introduit une demande d'adoption mais les choses traînaient. On leur proposa d'adopter Belle sur-le-champ et ils acceptèrent sans même la voir, ce qui valait mieux de toute façon : s'ils avaient vu sa laideur, ils auraient réfléchi.

 

            Aujourd'hui, Belle a cent dix-huit ans mais n'en paraît pas plus de vingt. Avec la fortune qu'elle a apportée à ses parents adoptifs, ils lui ont offert des séances de banc solaire, des soins spéciaux chez l'esthéticienne et le coiffeur et des cours chez une logopède, ce qui lui a appris à parler sur un ton agréable et a complètement changé le timbre de sa voix.

 

            La logopède, qui s'appelait Mathilde, s'est mariée peu après avec le prince héritier de Belgique. Elle avait prié Belle de chanter à son mariage. Sa voix de sirène a envoûté toute l'assistance, en particulier le fils caché du roi du Zimbabwé qui lui a demandé le jour même de devenir son épouse. C'est ainsi que Belle est devenue reine de ce beau pays d'Afrique où elle fait le bonheur de son mari et de tous les habitants.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :