Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Que voulez-vous que je vous dise ?

Je suis victime des circonstances,

De toutes ces paroles qui médisent,

De toutes ces fausses croyances.

Je ne peux plus sortir de chez moi

Sans être constamment traqué.

Je suis une pauvre bête aux abois

Quand sur moi vos armes sont braquées.

Tout cela à force de racontars,

De canulars imbéciles,

Pour  faire  peur à vos moutards.

Ils me font passés pour nuisible.

Je n'ai jamais fait de mal

A qui que ce soit

Car j'ai une peur viscérale

De ce qui s'approche de moi.

On me surnomme « l'agneau de la horde ».

Je suis dénué de toutes velléités

Pour vos semblables ou la faune campagnarde Dont je n'aime guère être entouré.

Arrêtez donc de croire

Tout ce que l'on vous raconte.

Ce ne sont que des histoires,

D'ailleurs vous appelez ça des contes.

Jamais je n'ai persécuté de cochon,

Couru avec la lune,

Soufflé contre des maisons

Ou laissé des oies que les plumes.

Je ne suis pas le monstre

Que l'on vous a décrit

Et jamais mes rencontres

N'ont créées de conflit.

Ne soyez pas parano,

Je vous en conjure.

Ce ne sont que des mots

Pour me porter injures.

Jamais un de mes crocs

N'a souillé de bergère,

Pas plus que vos marmots

Hurlant, puisque je me terre

Au fond de mon bois

Car, finalement, vos chasseurs

Sont plus féroces que moi,

Vu qu'ils tuent par bonheur.

 

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :