Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A présent

je repense à la douceur

de ce fameux soir

où tu as posé

pour la première fois

ta main sur la mienne

en la serrant très fort

tandis que dans le bar

s’élevaient les clameurs

et les rumeurs joyeuses

des gens indifférents

qui s’attardaient

ou passaient simplement

sans savoir

sans deviner

sans même comprendre

que je t’aimais.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :