Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Liliane s'épuise à maîtriser sa vie. A un rythme effréné , s'enchaînent les repas remarquablement variés, les budgets sérieusement bouclés, les cours de gymnastique  jamais manqués, les enfants parfaitement éduqués, la vie sociale pleinement assumée, les obligations professionnelles assidûment  remplies…..

 

Sa vie est entièrement planifiée, tout est sous contrôle. Pas de place pour le hasard, pas de temps  pour l'imprévu,  tout est question d'équilibre savamment entretenu !

Equilibre alimentaire, financier, physique, familial, professionnel, social ……

 

Liliane  a été une bonne fille, une enfant docile, toujours prête à faire ce qu'on attendait d'elle. C'est aujourd'hui une épouse, une mère, une employée, une jeune femme modèle.  Toujours disponible, elle cumule les rôles avec sourire, jongle avec les équilibres,  et avance tel une funambule sur le fil de sa vie.

 

Et les années passent !

 

Liliane se réveille un jour, fatiguée, lasse, épuisée, vide, avec au creux du ventre, l'impression d'être passée à côté de l'essentiel, d'avoir constamment  vécu en représentation. Une envie la submerge alors ;  ne plus avancer prudemment, sagement,  mais courir,  courir jusqu'à  trébucher. Rompre enfin l'équilibre ! Mais, prisonnière des habitudes, Liliane résiste encore   à l`appel de la vie,  au risque de se perdre !

 

Et puis soudain, le déclic, un 8 mars, journée de la femme !  Au bord du précipice, s'impose  à elle, comme une pulsion de vie, une bouffée d'oxygène. Accueillir enfin  la fantaisie, l'inattendu, l'imprévisible, se laisser porter par les évènements, apprendre à dire non, changer de vie, de peau. Se libérer du carcan de sa vie, respirer, ne plus étouffer d'équilibre.

 

Soudain, naît en elle l'attrait du vide ! Elle rêve de néant, de jour le jour, de s'abandonner au vertige, de  rejeter  au loin le trop plein,  le trop bien. Liliane, aujourd'hui, se veut bordélique, fantaisiste, nonchalante, surprenante. C'est un besoin vital, impérieux.  Ne plus se noyer dans une mer d'équilibre, mais  s'ouvrir à la douce  euphorie d'une vague océane de déséquilibre.

 

Soudain,  émerge en elle une résolution ! Ne plus se conformer à un rôle,  ne plus être parfaite,  ne plus répondre uniquement aux désirs des autres, ne plus s'oublier. Retrouver enfin  le sens de sa vie, son énergie, sa créativité, sa confiance en soi, ses émotions, ses intuitions !

Renouer avec  cette force naturelle que chaque femme porte en elle, instinctive, riche de dons créateurs et d'un savoir immémorial !

 

Soudain, s'impose comme une évidence, un nouveau chemin ! 

Renaitre à cette femme sauvage* que la société, la culture et l'entourage trop souvent musellent afin de la faire entrer dans le moule réducteur des rôles assignés !

 

*  «  Femmes qui courent avec les loups »  de Clarissa Pinkola Estés

 

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :