Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Marta : le repas est prêt. Nous allons passer à table et ensuite nous regarderons la télé.

Mémé : Non, moi, je ne veux pas regarder la télé, après. Je veux aller prendre l’air parce qu’ici j’étouffe….

Marta : Mais enfin, Maman, tu vois bien qu’il pleut, tu ne peux pas sortir.

Mémé : Et alors, regarde un peu comme je suis maigre, je passerai « entre les gouttes »

 

Dring, dring….

 

Marta : Robert, peux-tu décrocher ?

Robert : oui, j’y vais. Allo ! à c’est toi Simon, Salut. Qu’est-ce qui t’arrive ?

Simon : je suis en panne avec ma voiture. Il faut que je change les bougies. Tu n’en aurais pas un paquet d’avance dans ton garage, par hasard,

Robert : Je pense que j’en ai un mais il faut que j’aille voir. Dis donc, Simon, Nicole et toi vous ne pourriez pas prendre Mémé pendant quelques temps. Cela nous ferait des vacances à Marta et Moi

Mémé : Qui c’est ??

Robert : c’est votre fils, tenez, venez, je vous le passe

Mémé : Allo, simon, pourquoi tu veux des bougies, c’est pas ton anniversaire ?

Simon : je sais maman, c’est pour ma voiture

Mémé : des boutures, mais qu’est ce que tu veux bouturer, c’est pas la saison

Simon : pas des boutures, c’est pour ma voiture. Maman, il faudrait vraiment que tu penses à acheter un appareil d’audition

Mémé : l’addition, elle va être salée… Té ! je te repasse Robert, il arrive

Robert : c’est bon j’en ai un jeu encore emballé, tu peux passer le prendre quand tu veux.

Simon : ok je passerai demain

Robert : et pour ta mère, alors, tu vas réfléchir ?

Simon : j’en parle ce soir à Monique et je te donnerai la réponse demain

Marta : Pourquoi as-tu dis à mon frère de venir récupérer Mémé ?

Robert : écoute, je n’en peux plus,.. Ta mère est une « véritable pipelette ». S’il existait un jeu de 7 familles sur les « vieux casse-bonbon », je demanderai la belle-mère.

Marta : tu n’es pas gentil

Robert : mais enfin ! elle met sont « grain de sel »  partout et la « cerise sur le gâteau » c’est qu’elle est sourde « comme un pot »

Marta : tu es odieux avec elle

Mémé : Tu vois, il veut aller voir la mer ? Et quand est-ce qu’on va y aller ?

 

Robert excédé : non, ce n’est pas à la mer que je vais aller, c’est « droit dans le mur », tellement j’en ai marre. Tiens, je vais rappeler Simon, il faut « battre  le fer tant qu’il est chaud ».

Marta : allez calme-toi, on va passer à table, j’ai préparé un bon cassoulet comme tu les aimes.

Mémé : du taboulé, mais tu sais bien que j’aime pas le taboulé. Je m’étouffe avec la semoule.

Robert bougonnant : si seulement elle pouvait s’étouffer…..

Marta : c’est pas grave maman, tu mangeras du cassoulet.

Robert : c’est ça du cassoulet au moins pendant qu’elle mange, elle se tait, ça fait des vacances.

Mémé : vous partez en vacances…..

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :