Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« Bonne année, bonne santé »

« Bonne année, bonne santé »

« Bonne année, bonne santé »…………..

 

Assez par pitié ! Je n'en peux plus de tous ces vœux, moi tout ce que je désire, c'est du bon pain  parce que j'ai bien peur que 2009 soit une année sans levain !  Jugez plutôt !

 

Depuis le premier jour de l'an,  je suis en conflit avec ma femme, elle me trouve  trop gros, elle veut me mettre  au pain sec ! J'ai refusé, vous pensez  bien ! Et pour gagner ma croûte, j'ai  riposté :

 « Je ne mange pas de ce pain-là »

Mais elle a crié plus fort que moi :

«  Tu as fini de manger  ton pain blanc et il n'est plus question désormais que tu t'en payes une bonne tranche »

J'ai pleuré comme une madeleine de ne plus rien  avoir à me mettre sous la dent et j'ai décidé de trouver ailleurs mon  pain perdu !

Je suis allé voir mon  copain boulanger !  Celui-là c'est de la bonne pâte, il a le cœur sur la main !

Je l'ai supplié :

« Donne moi un coup de main,  tu as du pain sur la planche et je peux mettre la main à la pâte  pour gagner mon pain !

Il n'a pas voulu m'enlever le pain de la bouche et m'a embauché dès le lendemain pour une bouchée de pain !

La nuit a été longue comme un jour sans pain, j'ai bien cru perdre la boule car j'étais au bout du rouleau !

Le matin je me suis levé et j'ai déjeuné,  sur le pouce, évidemment !  Comme j'étais réduit à tremper mon pain de larmes, je n'étais pas dans mon assiette alors j'ai couru  à la boulangerie.  Je m'en léchais déjà  les babines !

 

La journée  a été du pain bénit, les heures se sont écoulées  comme des petits pains ! 

J'en avais constamment l'eau à la bouche d'être au four et au moulin !

J'ai mangé à l'œil  et goûté à tout  ce que je prenais en main, même la cerise sur le gâteau ! 

Et  vous voulez que je vous dise !  Rien ne m'est resté sur l'estomac, sauf le coup de pied  aux miches de ma femme le soir en rentrant !

Et puis c'est pas tout,  elle m'a aussi collé un pain,  moi qui suis bon comme du bon pain ! Du coup j'ai presque regretté d'avoir gagné mon pain à la sueur de mon front et si ça continue, j'en ai  bien peur, elle va  finir par me faire perdre le goût du pain !

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :