Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je regrette d'en arriver  à une  telle extrémité, mais ai-je vraiment le  choix ?

Je n'ai aujourd'hui plus qu'une  certitude :

Je me consume  de tendresse, je rêve de légèreté, et même  beaucoup plus !

En état  d'assuétude exacerbée, je fantasme d'accointances multiples !

Oh ! me repaitre d'un périple amoureux, semé d'incohérence à chaque carrefour !

Ah ! me vautrer dans l'équivoque ! C'est mon Amérique  à moi !

 

 

Hélas mes désirs restent fumée sans feu.

Privée de mes ovaires et nullipare, je suis devenue transparente !

Tous les mâles  fuient  mon appétit inversement proportionnel à ma capacité de procréer.

A croire que  j'exhale  dorénavant  des effluves repoussants ! 

Même le maniaque  balafré qui  a squatté la masure, au bout  du village  m'ignore.

Je me noie  jour après jour dans un éternel solstice d'hiver sexuel !

 

 

Aujourd'hui je suis  à bout ! Seule, la mort  me  délivrera !   

J'ai décidé de quitter  pour toujours ce monde cruel qui me  repousse

Je veux reposer  à jamais dans le petit cimetière.

Mais avant de me conduire à mon dernier logis, 

Pas de funérailles, ni messe, ni oraison, ni chrysanthèmes !

Juste  ces  quelques mots, sur ma tombe, pour la paix de mon âme torturée ! 

 

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :