Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


Ami, cache ta vie et répands ton esprit. Ta source est inépuisable, laisse les gouttes d’encre se mêler au lit de cette rivière qui chemine dans les terres de ce monde extraordinaire qu’est la poésie.  A l’embouchure des mots, ton encre se fera vie. Tu rencontreras certainement des zones arides où la rivière s’asséchera et des torrents de mots où le courant rapide t’entrainera vers d’incontournables doutes dans un tracé sinueux au sein d’une vaste zone inondable. Les plantes et les algues parfois seront aussi de redoutables ennemies.  Et pire encore, la pollution multimédia aux substances nocives et nuisibles, te sera fatale. Mais peu importe, ami, continue de répandre ton esprit. Toujours et encore. Inlassablement. Intelligemment. L’encre qui coule trop peu aujourd’hui se transformera un jour en de bouillonnants remous qui feront de notre vie la plus belle des victoires.  La force de ton encre est ta force intérieure. Et elle imposera la dynamique d’une société que tu vois différemment. Parce que tu es celui qui regarde, qui analyse, tu as ce don exceptionnel de capter ce que les autres ne captent pas et de le retranscrire dans un langage universel. Et ton devoir est de leur ouvrir les yeux, avec les mots, avec ta sensibilité, sur tout ce monde qui nous entoure et qu’ils ignorent. Tu croies en la divagation incessante des mots dans la poésie. C’est ta richesse. Et tu sais nous l’offrir. Parce que tu sais au fond de toi que la poésie est une profonde rivière, où les parfums, les couleurs et les sons se répondent.

 

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :