Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


Ami, cache ta vie et répands ton esprit,

La nuit est encore longue sous ces néons cafards,

Laisse courir les heures qui rongent leur ennui,

Va rejoindre les maudits qui attendent ton art !

Dans le puits de tes yeux tes visions me fascinent

Quand, au-delà du fond, je croise leur regard,

A ta table crasseuse de cette arrière cuisine,

Tu les crois et écris : ma mort est en retard.

D'un doigt tremblant en manque de sommeil

Tu désignes la lune qui recouvre nos nuits

Fuyant déjà au loin le lever du soleil

Pareille à tous tes songes devant ton noir mépris.

Et puis dans un sursaut ton âme ressurgit,

Balaye d'un revers la laideur et l'immonde,

Assassine la peur et tue la nostalgie.

En quelques mots choisis tu redessines un monde

Qui n'appartient qu'à toi et où, par ta magie,

Les parfums, les couleurs et les sons se répondent.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :