Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


Ami, cache ta vie et répands ton esprit,

Comme jadis ici, dans nos corps de damnés

Jusque dans le sommeil de nos propres vies

De ton encre pourprée, notre cœur tu noyais

 

Ami, cache ta vie, mais répands ton savoir

Par delà les murs gris, se dressant, moribonds,

Sur l’éternel chemin qu’un profond désespoir

Hâterait notre esprit vers des pays sans fond.

 

Ami tu le sais, combien ces mots ont porté

De joies et de douceurs dans mon âtre brumeux

Où de vifs courants d’airs, par le hublot brisé

Se délectaient toujours de plaisirs venimeux.

 

Ami, répands ton flot et brise le verrou,

Que s’enfuient nos démons, que la vie vagabonde

Et coure après l’écho d’un chant mélodieux où

Les parfums, les couleurs et les sons se répondent.

Tag(s) : #Textes des auteurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :